Le Seigneur Des Anneaux

Forum RP ou on joue un personnage du seigneur des anneaux
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alicia De La Villia, dite Thuringwethil

Aller en bas 
AuteurMessage
Elenwë -- Thuringwethil
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1290
Localisation : on air - on the chat
Parrain : mouarf
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Lun 26 Mai - 12:47

Nom: Auparavant De La Villia

Prénom: Elle dit se prénommer Turginwethil (femme de l'ombre secrète), elle avait dans son adolescence un livre
« Celle-ci, comme messagère de Sauron, avait coutume de voler à Angband sous la forme d'un vampire, et ses grandes mains ailées se hérissaient de griffes d'acier à toutes les jointures. » Le Silmarillion - Quenta Silmarillion - Chapitre 19
Et dès lors elle prenait pour nom celui de cette personne qui péri plus tard ... Mais ce que ne sait personne, ce sont ses véritables origines et son prénom véritable :

Alicia de la Villia ... d'après ce nom, vous comprendrez que ces gens là n'étaient pas issus d'une classe sociale très basse ... et pourtant !



Race: Humaine

Peuple: Gondorien

Age:bof ... on lui donnerait à peine 19 ans mais elle en a 6 de plus ...

Sexe:Féminin

Fils/Fille de: Dame et Seigneur De La Villia

Caractéristiques morales:

Citation :
Habitudes, naturelles ou acquises, relatives à la pratique du bien ou du mal (à la morale)
Héhé ! Je me disais aussi ! Thuringwethil et la morale ! mdr !
Comme tout bon mercenaire, la jeune humaine est très attachée à son groupe de mercenaires ... ou était ... l'est enfin bref !
Accomplissant toujours les choses de son plein gré et par mure réflexion, elle les fait jusqu'au bout et sans erreurs, toujours fidèle à son contrat.
Comme tout bon humain, c'est quelqu'un qui est assez cupide et sur le coup stupide. lool je suis méchante avec mon personnage !
Sauf ça ...
C'est une femme, en gros synonyme de danger public ().
Habitudes et tics : Elle remonte sa mèche constamment, celle qui est devant son visage, c'est un tic infernal mais finalement, c'est tellement dans sa nature et elle le fait tellement souvent qu'on ne le remarque même plus.
C'est quelqu'un qui réfléchit beaucoup, ses actions seront toujours calculées froidement et longuement à l'avance, d'où le fait qu'elle soit déboussolée si jamais les choses changent de plan tout à coup. Le plus souvent seule, Thuringwethil est quelqu'un que l'on ne peut pas ne pas remarquer, car bien qu'essayant toujours de se faire discrète, elle n'y arrive jamais parce qu'elle a ce truc qui fait qu'une personne se fait toujours remarquer. *peut-être que je devrais acheter une cape pour passer inaperçue ?* Je réplique que c'est une très mauvaise idée, ça enlèverait du charme à notre personnage !
Il se trouve souvent qu'on la repère grâce à une jeune femme aux yeux magnifiques qui sautille dans une foule pour essayer de voir combien de gens encore il y a entre son but et elle. Sinon, on peut la voir trainer dans des tavernes, auberges, appelez ça comme vous le voulez tant qu'il y a de l'alcool et plein de mecs (lol) de baston ou une ambiance un peu superflue et incompatible avec son doux cerveau en ébullition constante Very Happy donc, dans cette ambiance douce et chaleureuse, elle joue avec ses couteaux, en passant du curage des ongles au lancé sur les murs ou les piliers de bois (avouez que c'est drôle à faire).
Si notre chère demoiselle restera perplexe, elle clignera cinq fois des yeux avec rapidité epoustouflante ( vous voulez faire des battles de battement d'oeil ?). Euh ... sinon bah c'est fini pour les tics Razz
A part ça ... Thuringwethil a l'apparence d'une jeune fille au sourire infatigable, toujours prête à ironiser la situation dans laquelle elle se trouve, elle a le truc pour se fourrer dans des situations inimaginablement ridicules et embarrassantes et pourtant il en ressort qu'elle s'en tire toujours avec la phrase pour rire et le sourire aux lèvres sauf si elle est défigurée ... là c'est différent !
Assez facilement irritable, Thuringwethil est de nature très rancunière, oh ! très rancunière. Quand elle perd son sourire, il vaut mieux aller courir loin (sinon, c'est qu'elle est morte) mais donc, quand elle le perd, cela veut dire que la colère est inscrite sur son visage, ses yeux son des lances flammes, des yeux tueurs et elle détruit tout sur son passage en hurlant à la mort. Et quelques heures plus tard, elle reprend son état "normal" en se jurant de tuer la personne qu'il l'a fichue en rogne (elle rate rarement ses occasions).
Mais étant rancunière, elle prend souvent les gens à duel et là, plusieurs fois cela a risqué mal se terminer pour la demoiselle. Elle préfère prendre à duel quelqu'un que de se faire humilier ou marcher sur les pieds, car bien que mignonne et à l'air enfantin, elle aime beaucoup s'affirmer, que ce soit en criant pour attirer l'attention sur elle ou d'une simple voix, la jeune femme n'aime pas rester en retrait dans un groupe.
L'attitude en retrait et silencieuse quand elle le veut, Thuringwethil est en fait quelqu'un de très timide mais elle fait tout pour ne pas le montrer mais elle rougit donc facilement ; elle aime bien rester seule et toutefois un peu de compagnie ne la dérange jamais.
C'est quelqu'un de très compréhensif et dans chaque personne, elle arrive à trouver une part d'elle même et elle aime bien écouter les personnes qui ont besoin de se confier, elle ne supporte pas les gens un peu lents, de réaction etc ... ni de parler de sa vie antérieure. C'est pour elle un sujet tabou !
Posée, affirmée, la tête haute et le torse bombé ... qui dirait que c'est une mercenaire ?
Elle prendrait bien un boulot comme espion pour son propre compte mais elle n'en n'a jamais l'occasion.


Caractéristiques physiques:Un visage que l'on ne qualifie pas, que l'on regarde c'est tout ! Il n'est ni ovale ni rond, disons qu'il a trouvé un juste milieu pour former un beau visage composé d'un nez court qui charme tout le monde, des yeux d'un bleu glacial, une bouche bien dessinée aux contours très nets et aux lèvres tout de même plupeuses, un petit menton conique sans trop être éxagéré ... Un beau sourire qui fait des ravages, des fossettes qui se dessinent lorsque celui-ci apparait. Une chevelure chatain clair, la raie naturellement sur le côté, des éclats soyeux de cuivré ainsi que de doré dans ses cheveux, un peu bouclés, ils retombent joliment sur ses épaules. Leur longueur ne dépasse jamais ses omoplates, habituellement toujours détachés -je dis habituellement parce que quand elle se bat, elle évite de les laisser détachés- une grande frange retombe sur son visage. Elle la repousse souvent (sa mèche), ce qui a l'air d'un toc mais cela étant, c'est toujours très calculé.
Disons qu'en apparence Thuringwethil prête à rêver, elle a un charme énorme, ayant eu très tôt beaucoup de succès dans la gente masculine, la jeune femme a su prendre possession à part entière de ses atouts physiques et a su ainsi obtenir beaucoup de choses.
Mais cet air échevroné, polisson et étonnament très doux si l'on ne croise pas ses yeux lui donne un quelque chose assez enfantin et si son caractère était différent peut-être lui donnerait on son âge véritable en la voyant ...
Oui, revenons à ses yeux, son regard, tout à l'heure, nous (moi) avons dit que ses yeux étaient d'un bleu glacial. Vous savez, c'est un mélange de bleu profond peut-être azur compris dans un regard glacial. Certes, son regard est assez tueur quand elle en a envie, d'ailleurs elle l'a tellement utilisé avec ses "proies" et ses frères et soeurs qu'elle ne l'a plus jamais perdu.
Des bottes - de cuir - montantes lacées jusqu'en haut de chez haut. Les semelles sont faites en caouthouc de façon à pouvoir se déplacer de manière furtive et presque inaudible. Elles lui arrivent jusqu'en bas du genou.
Elle porte des pantalons fuselés afin que ses transports se fassent sans encombres, elle prétend qu'il est plus pratique de se battre avec un tel pantalon que dans une robe (ce que je n'oserais contre-dire). Habituellement noirs, la matière change passant de la toile (très peu souvent) à la soie ou à ce que l'on appelle encore de nos jours l'elasthanne, sans évidement vous cacher que c'est sa matière préférée.
Sauf les pantalons elle porte régulièrement des chemisiers, non sans boutons mais sur lanières de cuir, au niveau du décolleté pour ne pas paraitre dévergondée non plus. Contrairement aux pantalons, elle préfèrera porter des chemises en lin plus légères et plus commodes, en variant de couleurs allant de blanc à blanc cassé en insistant souvent sur le beige. L'importance extrême de la ceinture arrive maintenant car c'est elle qui par-dessus ses chemisiers dessinait sa taille mais elle lui servait à bien d'autres choses !
Bien évidemment, un mercenaire sans armes, ce n'est pas réellement un mercenaire.
A sa ceinture, se balladant joliment sur ses hanches quand elle marche, elle porte un certain nombre de pièces de métal qui auraient tendance à couper dur, un léger cliquetis au loin ... et la voilà, en effet sous l'effet de la marche, ses armes se battent entre elles et provoquent un léger bruit. Mais elle sait se faire silencieuse.
A sa droite un poignard, à la lame longue et recourbée, celui-ci est fait d'un métal très léger, la poignée a été construite sur mesure et donc rendue très maniable pour la jeune demoiselle, elle la manie de la main gauche car sa main droite est plus habile pour faire maints choses en même temps que sa gauche tient ce fameux poignard.
A sa gauche des petits poignards, que l'on pourrait même qualifier de couteaux, l'art de manier les couteaux expliqué ci-après ... quelques fois elle se ballade avec un arc dans son dos, et d'un carquois -s'il n'est dans son dos aussi- à proximité. Ses flèches ont des embouts en argent, spécialements confectionnés par Thuringwethil le bois des flèches ainsi que de l'arc sont en if, assez souples et peu facilement cassables.
Soit ! Voici un peu pour sa description physique (j'ai dument l'impression d'avoir oublié quelque chose )


Titre: Mercenaire Assassin

Amoureux: No Men in the life ... it makes to much troubles.
Non sérieusement ... C'est quelqu'un de sensuel et aimant le contact avec le sexe opposé mais les sentiments ... " ça ne marche que pour les niais "

Pays:

Armes:
Citation :
A sa droite un poignard, à la lame longue et recourbée, celui-ci est fait d'un métal très léger, la poignée a été construite sur mesure et donc rendue très maniable pour la jeune demoiselle, elle la manie de la main gauche car sa main droite est plus habile pour faire maints choses en même temps que sa gauche tient ce fameux poignard.
A sa gauche des petits poignards, que l'on pourrait même qualifier de couteaux, l'art de manier les couteaux expliqué ci-après ... quelques fois elle se ballade avec un arc dans son dos, et d'un carquois -s'il n'est dans son dos aussi- à proximité. Ses flèches ont des embouts en argent, spécialements confectionnés par Thuringwethil le bois des flèches ainsi que de l'arc sont en if, assez souples et peu facilement cassables.
Thuringwethil sait pratiquer l'art de combattre à l'épée sauf qu'à la place de l'épée elle tient un poignard assez particulier d'ailleurs.
Dans sa main gauche, on voit donc cette arme menacante car lançant des éclats et laissant à supposer quand au tranchant de la lame.
de temps à autre, la jeune femme aime bien le prendre à deux mains, elle joue beaucoup avec ; avant de passer réellement à l'acte barbare du combat, elle fait tournoyer son arme autour d'elle, dans les airs etc ... tout en fixant son adversaire droit dans les yeux avec un rictus presque imperceptible sur ses lèvres. Allons donc ! Si jamais vous la combattrez, il faudra faire attention à vos arrières, elle adore se glisser derrière les personnes pour arriver à trancher le cou de ceux là ... un vrai plaisir pour celle-ci ! J'en souffre parfois !
En attendant, elle a toujours un main de libre ! Non, non, elle n'est pas coupée ! Non, simplement cette main si lui sert plus pour des affaires plus physiques telles que se rattraper sur cette main-ci si jamais elle tombe ou feint tomber ! A part ça, cette main droite lui sert à dégainer ses petits couteaux, armes très dangeureuses car elle les controle à merveille et s'entraine des heures entières à les lancer pour ne jamais se louper. Ces armes sont assez petites et elle les enduit de poison, en fin de compte, peu importe si ils n'atteignent pas directement le coeur ou le cou, elle disposent d'un poison très puissant mais qui n'est pas toujours présent.
L'arc ... les flèches ! un art noble ! Thuringwethil s'est entrainée très tôt à cela comme mentionné ci-dessus (dans l'histoire) elle tient son arc dans la main droite et les flèches sont souvent positionnées dans sa main gauche mais il se peut qu'elle change de côté de temps en temps. Ses flèches ont toujours une visée précise et ne ratent presque jamais leur cible, cherchant plus à blesser qu'à tuer, Thuringwethil n'hésite jamais à tirer sauf sur les siens.
Pour ce qui est du "corps à corps", notre chère amie préfère l'éviter, ne l'ayant jamais réellement pratiqué, elle préfère entièrement avoir affaire aux armes qu'au corps. Mais elle se débrouille pas mal ... plus ou moins.
Il faut savoir que sans ses armes, Thuringwethil se sent nue et sans défense sauf ses mots.


Expérience: Elle a pu acquérir le long de son histoire une longue connaissance des frères.
Elle est très douée en ce qui concerne le combat, elle apprend très vite mais tout ce qui touche à la médecine la désintéresse profondément.
Elle aime l'histoire ... pardon, L'Histoire. Les connaissances sur les peuples et puis le maniement des couteaux et ... bon ok, ça suffit lol.

Camp: changeant ... c'est tout ce que je puis vous dire.

Personnes que votre personnage connait: qui veut d'une mercenaire ?????????

Comment vous avez connu le forum: c'est une question peu déterminante pour moi.

Niveau de RP: Il serait niais et abusif que je déterminasse mon niveau de rp moi même.
Ce que je peux assurément affirmer, c'est le fait qu'il ne soit pas vraiment mauvais.

Avez-vous lu les règlements? *Silence* Il n'y a aucun doute à avoir sur le fait que je les ai lu ou non, car ce n'est pas dans ma nature de ne pas respecter les règles.

_________________

/()_()
(='.'=)
(")_(")

Vive les délires power !

Le mensonge n'est qu'un jeu et la traitrise en fait partie.


Dernière édition par Elenwë le Lun 26 Mai - 12:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë -- Thuringwethil
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1290
Localisation : on air - on the chat
Parrain : mouarf
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Lun 26 Mai - 12:50

Histoire: La partie que je qualifierais de plus intéressante !
Oh, nous pourrions dire que des rumeurs des plus diverses courent sur l'histoire de Thuringwethil dont une seule parmi toutes, la plus improbable est vraie ... en effet, il y a un peu de cela. Etant donné que personne ne connait sa véritable origine il est difficile de connaitre sa véritable histoire, d'ailleurs la jeune femme n'arrange pas les choses parce qu'elle met tout en ordre pour ne jamais avoir à raconter des choses personnelles, mais si elle est sous torture ... là c'est différent car, c'est de là que viennent les différentes histoires que l'on raconte sur elle.
Manquant de temps, la rpiste va vous compter la véritable histoire de notre personnage et si le temps viendra, peut-être vous fera-t-elle découvrir les rumeurs.
-> Peignons le paysage, l'hiver était rude en cette année là, tout comme les années précédentes mais cette fois-ci pour Dame de La Villia il était encore plus difficile. Sa grossesse s'annonçait plus compliquée qu'elle ne l'était déjà, les ombres menaçantes dans le ciel s'approchaient peu à peu de Minas Tirith. Et, Dame De La Villia, vivant dans une des pièces "nobles" de la cité regardait, la douleur écrite sur son visage, par la fenêtre de sa chambre qu'elle n'avait pas quitté depuis deux mois à cause de sa grossesse. Elle ressentait des choses bizarres que les médecins n'arrivaient pas à expliquer, l'enfant allait-il mal tourner ? C'est ainsi que les signes se présentèrent et Dame De La Villia prit peur, renvoyant tous les médecins après avoir hurlé qu'ils se trompaient tous. Son enfant allait être quelqu'un de bien ! Elle se le jurait. Les jours avançaient et la Dame dépérissait, son envie de manger la quittait, son mari ne l'intéressait plus, elle était lasse, lasse de tout. Elle n'affichait jamais de sourire, sa peau était devenue blanche comme neige et sa tête était toujours tournée vers la fenêtre. Elle restait allongée toute la journée ou bien il lui arrivait de rester assise pendant des heures, la tête toujours tournée vers la fenêtre. Des gens qui venaient lui rendre visite, certains étaient des médecins, ils ne se présentaient pas comme tels car la Dame les refusait catégoriquement, mais ceux qui parvenaient à se faire passer pour autre que médecins, ressortaient de la chambre, les yeux larmoyant ou simplement humidifiés touchés par le fait que la Dame soit touchée par "la maladie Noire" autrement appelée la mélancolie. Touchés simplement par la lassitude extrême de celle-ci et les paroles de découragement qu'elle racontait.
Un mois plus tard en janvier, alors que Dame De La Villia était enceinte depuis huit mois seulement, des contractions la prirent et criant sa douleur et avertissant ainsi son mari des faits, dans la nuit, elle accoucha d'un enfant calme, elle ne cria même pas après être sortie des entrailles de sa mère.
La Dame reprit ses esprits assez rapidement et alors que le printemps approchait, la mère d'Alicia (ou Thuringwethil) sortait peu à peu de la Maladie Noire et sortait dehors alors qu'elle était restée cloitrée pendant six mois dans sa chambre. Elle reprenait peu à peu goût à la vie, les médecins disaient que le fait d'avoir été enceinte l'avait plongée dans un état second, son enfant lui avait fait avoir cette maladie terrible. A présent qu'elle était détachée de son enfant elle allait mieux et elle revenait à son état normal.
Pendant ce temps Alicia grandissait, elle était un enfant aimé de ses parents, de ses frères et des autres. Cependant elle refusait à tout prix cet amour, dès son plus jeune âge. Alors que sa mère guérissait, elle, était dans le meilleur de sa forme enfantine, ne braillant jamais pour rien. Elle mangeait toujours avidement, sans jamais laisser de la nourriture de côté et sans jamais en redemander.
Plus elle grandissait et plus son fort caractère s'affirmaitses frères ainés la narguaient souvent car étant la plus jeune et une fille en même temps, ils se mobilisaient toujours pour envoyer les erreurs sur elle. Mais la fillette ne se laissait jamais abattre et trouvait toujours un moyen de renvoyer l'ascenseur en prouvant par a b qu'elle n'avait rien fait.
Dès cinq ans, ses frères voyant qu'elle avait une bonne carrure décidèrent de la prendre comme bouc émissaire pour des jeux tels que des combats à l'épée ou à la course etc ... formant des équipes inégales garçons contre fille. Il s'avéra pourtant que Thuringwethil, à l'époque encore Alicia se trouvait très douée après quelques heures d'entrainement intensif et forcé de combat. Et plus elle grandissait plus ses frères évitaient de la mettre en rogne car elle se débrouillait toujours pour leur faire la misère avec grande discrétion.
Jouant seule la plus part du temps et à des jeux pas forcément très "féminins" Alicia se trouvait mise de côté, ses parents ne le voyaient pas parce qu'elle ne leur avait jamais rien dit de tel mais surtout elle essayait toujours de se montrer de bonne humeur, ravie de sa vie et comblée mais il était un fait qu'Alicia souffrait énormément d'être mise de côté ainsi. A six ans, ses parents décidèrent de l'entrainer au combat, par sa demande, et bien que nullement enchantés ils cédèrent à sa première demande. La jeune fille était obéissante et très douce devant ses parents tandis que dans leur dos, l'enfant était d'un machiavélisme presque légendaire et menait un royaume tyrannique.
Ce mélange de douceur et de méchanceté se fit rapidement percevoir par son maitre d'armes et celui-ci lui apprit à gérer ses colères, ainsi elle devint maitre de soi-même.
Dans sa tendre enfance, Alicia affichait rarement des sourires et les garçons et les filles de son âge étaient trop immatures à son goût, puériles et sans intérêt, elle portait son attention vers les grandes personnes et les adolescents à partir de sept ans.
Très tôt nous direz-vous mais elle avait un état d'esprit très développé et mature, elle apprenait très vite et comprenait des choses qui étaient estimées comme complexes par les grandes personnes. Très développée nous disons vous !
Mais dans ses septième et huitième années survinrent les guerres, bien plus acharnées que toutes celles qui avaient eu lieu jusqu'à présent, elle se sentit vivre tout d'un coup lorsque toutes griffes dehors, Minas Tirith faillit être prise par les orques, elle se trouvait entre de bonnes mains et assez loin de la bataille et pourtant c'est en sa huitième année qu'elle sauva la vie de son maitre d'armes qui avait sa garde poru la durée de la bataille. Un orque avait pénétré une des tours et par grande chance, un poignard assez long et d'une légèreté incroyable se trouvait là, l'homme avait le dos tourné à la créature et Alicia qui était encore assez petite de taille avait eu le temps de se cacher, alors que l'orque levait son arme sur son maitre d'arme celle-ci poussa un cri, l'orque sursauta ainsi que le maitre d'armes alors qu'il se retournait le visage horrifié, il vit la petite fille en possession d'un poignard ensanglanté admirant le sang qui en coulait, par terre gisait l'orque qui avait failli attenter à sa vie.
Mais cet épisode ne fut relaté à ses parents car ils auraient pris trop peur et auraient renvoyé le maitre d'armes qui s'était épris de la petite fille.
La guerre passa et il s'avéra que le "bien" était vainqueur au dépit de la petite fille. Malheureusement cette guerre terrassa bien des gens dont la mère d'Alicia, la petite fille n'avait pas l'air touchée de la mort de sa mère, mais au fond de soi elle l'était profondément.
Et les années passèrent sans qu'Alicia ne soit jamais sortie de Minas Tirith et cela sous la stricte interdiction de son père. Mais les interdits prêtent à l'enfreinte de ceux-là. Alors qu'elle s'entrainait à lancer des couteaux, l'adolescente questionna son maitre d'armes à propos des terres situées autour de Minas Tirith et il lui raconta de belles histoires dont elle rêva jour et nuit jusqu'à ses vingts ans.
Ce jour là il faisait nuit quand Alicia se réveilla brulante, la fièvre l'avait gagnée on supposait que l'épidémie qui sévissait dans la région l'avait elle aussi touchée. Car depuis deux jours déjà elle avait des maux terribles, si terribles qu'elle ne pouvait se lever de son lit, elle vomissait sans cesse et, cette nuit, à son réveil sa respiration était sifflante, prise de convulsions terribles et d'un soudain toussotement elle cracha du sang. Son front était brulant et on lui fit prendre un bain gelé, sa température baissa mais sa respiration était très saccadée mélangée à des toussotements douloureux. A moitié consciente elle survivait, certaines langues disaient qu'un Mal sommeillait en elle et la gardait en vie mais il ne voulait pas la faire partir dans le royaume des morts parce qu'elle lui était nécessaire.
Pendant sa maladie, son père ainsi que trois de ses frères moururent, les deux autres restaient à veiller la jeune femme pourqu'elle se réveille, qu'elle redevienne leur rivale sans quoi leur vie était bien morne. Car bien que visiblement leur ennemie, ils l'aimaient beaucoup et se juraient soudain de ne plus l'ennuyer comme ils l'avaient fait auparavant. Un beau jour, elle ouvrait les yeux et se réveillait d'un longue maladie inconnue et inexpliquable. Cela relevait presque du miracle, et ses frères ainsi que son maitre d'armes l'aidèrent pour sa convalescence, étant têtue comme une mule et assez perfectionniste, Alicia se battit et au bout de quelques mois elle chevauchait déjà. Elle avait repris la main sur ses armes et s'entrainait plus dur que jamais, visitant la tombe de ses parents de temps à autre.
Il était particulier de voir que les De La Villia (garçons) avaient repris aussi aisément contact et amitié avec leur soeur, ils s'étaient rapprochés d'elle et parfois ils sortaient en dehors de Minas Tirith sur le dos de leurs chevaux.
Mais un jour au réveil des deux garçons une surprise désagréable les attendait, ils se levèrent très tôt ce matin là et ils allèrent dans la chambre de leur soeur comme tous les matins pour la réveiller et tout ce qu'ils découvrirent c'étaient des draps ensanglantés et une chambre mise sans dessus-dessous. Sans trouver de corps ils jugèrent bon de faire le deuil de leur soeur.En réalité Alicia était partie, elle avait dans la nuit égorgé une poule et avait mis en scène cet assassinat ou enlèvement, elle avait dérangé sa chambre pour faire croire qu'elle s'était longuement débattue et s'était enfuie habillée comme on la rencontrerait aujourd'hui.
Sur son cheval noir de jais et rapide comme l'éclair, Alicia sortit de la ville à l'aube avec les paysans ou quelques uns de ces gens qui avaient à faire dans les villes et les plaines entourantes.
Comme un fantôme elle se balladait en Terre du Milieu, elle avait avec elle des bouquins dans son sac, racontant maints et maintes choses à propos de celle-ci.
Un beau jour elle rencontra de séduisants mercenaires qui décidèrent d'en faire une captive, réactive comme un lion féroce ( ou un mumakil comme vous voulez Razz ) ils jugèrent bon d'en faire une mercenaire. Ils développèrent chez elle la curiosité de l'art de l'espionnage, domaine dans lequel elle se trouva fort aise et lui aussi lui alla comme un gant. Dès lors elle se trouva fort bien pourvue de servir aussi bien le Mal que le Bien, n'ayant aucun sens de ces affaires là mais séduite par le mauvais côté evidemment.
Une âme de séductrice sommeille en elle et l'espionnage n'est pour elle qu'un jeu, se faire prendre et prendre les autres à leur dépourvu ... tout n'est que jeu et persévérance. Voilà bientôt six ans qu'elle les sert car pendant deux ans elle parcourut la Terre du milieu et apprit des choses essentielles pour elle, pour sa vie et son avenir.
Mais il y a des choses qui sont inconnues de tout le monde, la façon dont elle s'est faite sa cicatrice, son tatouage ... d'où vient-il réellement ?
A vrai dire, lorsqu'elle était enfant, elle s'était un jour battue avec ses frères ... de sang ... seulement, cette fois-ci les épées n'étaient pas en bois mais en véritable métal, celui qui coupe parce qu'il est bien aiguisé. Son frère ainé l'avait touchée à l'épaule, elle a du se promener avec un bandage pendant trois longs mois.
Son tatouage ... ça ... je le laisse à deviner à qui veut.


Signes particuliers: Une cicatrice sur son épaule, un tatouage allant de son bas du dos passant par son côté droit remontant jusque la poitrine dont qui découvrira le secret aura bien de la chance.
Une bague avec des écritures spéciales et des reliefs un peu bizarres.




Faites bon usage de cette fiche ... cette présentation pourrait vous servir !!!!!!!!!!

_________________

/()_()
(='.'=)
(")_(")

Vive les délires power !

Le mensonge n'est qu'un jeu et la traitrise en fait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrion
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 476
Localisation : mais yeux fixer sur l'écran
Parrain : mon clavier,ma souris et mon ordis en faite
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Lun 26 Mai - 15:57

superberbe et grande histoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbarâd
Général des Forces Armées de Minas Tirith
Général des Forces Armées de Minas Tirith
avatar

Nombre de messages : 2469
Age : 25
Localisation : Auprès de Sheehy...
Parrain : Kaërm
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Mar 27 Mai - 15:43

Mais c'est quoi en fait ?

Un perso qui remplace Elenwë ? En tout cas, la fiche est magnifique ! Smile

_________________
DELiRES POWER!! ^^ Trop l'éclate les amis!!
Ca me fait trop marrer, j'adore, j'suis accro!!^^
Le Bonheur!!!
Vive l'APSD et dédicace à Kaka, Elenwë-Kir et Syria!.!.!..!.


/()_()
(='.'=) <== Copiez/collez ce lapin dans votre signature pour
(")_(") l'aider à concrétiser sa domination du monde !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Mer 28 Mai - 10:00

Merci c'est gentil ^^
C'est un personnage à part entière. Mais j'avais un pitit problème pour me crééer une nouvelle adresse donc j'ai pris un de mes persos existants et j'ai créé un personnage auxiliaire.
Ca te va ? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tyrion
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 476
Localisation : mais yeux fixer sur l'écran
Parrain : mon clavier,ma souris et mon ordis en faite
Date d'inscription : 07/03/2008

MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Mer 28 Mai - 14:44

qu'que chose que je comprend pas ses ton deuxieme compte Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Mer 28 Mai - 17:06

???

Euh ... oui oui bien sûr ?
Non, bon, si j'ai bien compris ce que tu veux savoir, c'est que Kir est mon premier compte, Elenwë mon second, Nolofiriel mon troisième et au lieu de m'en fabriquer un cinquième (non, je ne me suis pas trompée) j'ai créér un personnage avec Elenwë.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Jeu 29 Mai - 14:31

'C'est vrai que c'est une grande histoire"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Jeu 29 Mai - 15:14

je peux pas tout lire....Razz


rebienvenue Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Elenwë -- Thuringwethil
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1290
Localisation : on air - on the chat
Parrain : mouarf
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Ven 30 Mai - 8:06

Very Happy merci vous êtes tous trop mignons ^^
je pense que l'histoire aurait pu être beaucoup plus longue, malheureusement je manque cruellement de temps. Peut-être que j'apporterais des éditions et elle deviendra plus longue Razz
Merci en tout cas !

_________________

/()_()
(='.'=)
(")_(")

Vive les délires power !

Le mensonge n'est qu'un jeu et la traitrise en fait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbarâd
Général des Forces Armées de Minas Tirith
Général des Forces Armées de Minas Tirith
avatar

Nombre de messages : 2469
Age : 25
Localisation : Auprès de Sheehy...
Parrain : Kaërm
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   Ven 30 Mai - 16:45

Je sais je sais... Razz

Pour les éditions, je pense pas que ce soit la peine !

_________________
DELiRES POWER!! ^^ Trop l'éclate les amis!!
Ca me fait trop marrer, j'adore, j'suis accro!!^^
Le Bonheur!!!
Vive l'APSD et dédicace à Kaka, Elenwë-Kir et Syria!.!.!..!.


/()_()
(='.'=) <== Copiez/collez ce lapin dans votre signature pour
(")_(") l'aider à concrétiser sa domination du monde !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alicia De La Villia, dite Thuringwethil   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alicia De La Villia, dite Thuringwethil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» histoire de Thuringwethil
» Alicia [Validé]
» Alicia Fox vs AJ
» Alicia Fitch
» Alicia von Ludvig [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur Des Anneaux :: Présentation :: Fiches validées :: Personnages non actifs-
Sauter vers: