Le Seigneur Des Anneaux

Forum RP ou on joue un personnage du seigneur des anneaux
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De retour chez Sauron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Ûvatha
P'tit Nouveau


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Ven 20 Juin - 21:16

Beaucoup de choses valaient le coup d’œil, chez Ûvatha, mais sa vitesse était ce qui se faisait de plus impressionnant.
Un vent très localisé encercla le Numénoréen Noir, l’empêchant de se dégager par aucun côté. Certes, il aurait pu lui infliger un coup de poing d’une force insuffisante pour tuer, voir assommer un guerrier de cette trempe, mais suffisamment douloureux pour qu’il ne l’oublie pas, au niveau du plexus.

En fait, il se contenta d’une tape du plat de la main sur le front de Ker-Dunaphil. De ce genre de tape plus humiliante que douloureuse, surtout qu’elle avait tendance à laisser une marque rouge pendant quelques heures.
Bon, ça, c’est d’habitude, mais ce genre de tape estimée pas très douloureuse peut s’avérer tout de même désagréable quand elle portée avec la force d’un Nazgul.


[Ker, tu m'envoies un MP si tu veux que la tape ne te touche pas.]

Vous feriez mieux d’engager ce vantard, et vite ! Vous apprendriez peut-être qu’on n’obtient pas une alliance avec moi en médisant sur mon peuple.
Vous avez besoin de notre aide, pas l’inverse. Quant à rendre mon peuple plus fort, je doute que vos idées inadaptées à nos méthodes n’y arrivent.
Et je vous rappelle un énorme problème concernant une éventuelle alliance : vous n’êtes pas Variag.


Ûvatha était connu depuis fort longtemps comme possédant autant de diplomatie qu’un buffle berserk shooté au chèvrefeuille qui serait en manque, ce qui pourrait se définir, selon certains Nazguls, comme "être sentimental"... Il est à noter que l'absence de contact avec sa civilisation peut expliquer cette vision très limitée du caractère humain.
Freud dirait que la déshumanisation entraine une frustration conduisant à la négation de l'autre par négation du Moi intérieur... mais nous nous égarons. De toute façon, les Nazguls tenteraient de tuer Freud dès que celui-ci leur demanderait quelles étaient leurs relations avec leurs mères.

Sinon, il était de notoriété publique que tous les Variags étaient des racistes endurcis, et envers tout et n’importe quoi, même des cailloux qui ne seraient pas originaires du Khand.
C'est pour cela qu'eux aussi tenteraient de tuer Freud: il n'est pas Variag!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ker-Dûnaphil
Prince pas si Charmant
Prince pas si Charmant


Nombre de messages : 289
Localisation : Sur Mabeinz les cheveux au vent!
Parrain : je préfère par deux.
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Sam 21 Juin - 7:04

Ker-Dûnaphil encaissa la frappe sans broncher, car il se doutait que dans le cas où il aurait voulu l'éviter, Ûvatha aurait trouvé un autre tour dans l'une de ses grandes poches. Aussi, de deux maux, autant choisir le moindre! De toute façon, il trouvait ridicule une telle débauche de pouvoir juste pour cela. Enfantin même, le comble pour une âme de 4000 années! Alors à prendre ça comme une humiliation, même s'il aurait une marque rouge pour les prochaines heures... Il y avait un fossé que Ker-Dûnaphil se gardait bien de franchir! (Gandalf pouvait donc dormir sur ses deux oreilles).
Toutefois, il ne pu s'empêcher de ressentir une certaine colère : en effet Ûvatha possédait des pouvoirs que lui, n'avait pas! Des pouvoirs qu'aimerait fort connaître Ker-Dûnaphil, comme la possibilité d'influencer les chevaux (le rapport de son espion déguisé parlait de cheveux, mais il soupçonnait l'homme d'avoir gonflé son CV).


La jeune femme qui vous accompagnait ne l'était pas non plus, susurra Ker-Dûnaphil, et pourtant vous avez l'air de la considérer comme tel! Ou du moins de lui accorder le même respect qu'à toute autre variags, me tromperais-je?

Même s'il n'en avais pas conscience, Ûvatha, d'instinct, était en train de négocier un prix plus élevé pour l'alliance! Du moins c'est ainsi que l'interprétait Ker-Dûnaphil... Qui ne devait pas se tromper de beaucoup.

Je ne vous défierais pas : vos 4000 années d'expériences ainsi que vos pouvoirs au combat vous rendent trop retors à mon goût. Mais je suis prêt à défier chaque champions de chaque tribus.

Oh, et je ne parlais pas d'idée mais bien d'armes. Bien sûr si vous les refusez je ne vous en voudrais pas, mais alors les cavaliers variags seront peut-être moins craint que les miens...


Ker-Dûnaphil escomptait jouer sur l'orgueil de son interlocuteur, ainsi que sur celui de tout son peuple, pour piquer son intérêt : assurément, être mis de côté par l'armée de Ker-Dûnaphil ne lui plairait pas! C'était vraiment un cadeau que lui faisait la le seigneur de Nùmenor... Du moins quand les armes en questions serait opérationnelle... Il faudrait d'ailleurs qu'il en parle au seigneur Dwar.

Bien sûr l'ennui c'était que le nazgul pouvait parler de ces armes lui même à son confrère. Mais pour le moment, il doutait qu'un autre que lui soit au courant. Enfin... C'est ce qu'il espérait.


Dernière édition par Ker-Dûnaphil le Mar 24 Juin - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouvel-age.frbb.net/index.htm
-Oropher
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Sam 21 Juin - 8:58

Après avoir observé pendant de nombreux mois les camps ennemies ,Oropher décida de changer et de se diriger vers la tour de son nouveau maître .....Sauron .Il entra dans la tours ,et gravissa les escaliers en présence d'orques qui était la .Il monta ,et une fois arriver la haut ,il ouvrit l'entrer de la pièce .Deux hommes s'y trouvait .Ils les salua et leur demanda :



'Salut à vous ,Je voudrais savoir si le seigneur Sauron et la ,ou un de ses subordonné pour me donner quelque chose à faire ?


Il attend une réponse


(désolé pour mon court message mais j'ai pas d'immagination )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartiméüs
Espion/Assassin ( À gage )
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Sam 21 Juin - 18:30

Bartiméüs fut legerement surpris de la réaction de Ker-Dunaphil a ses paroles ( oui effectivement c'est a toi que je parlait Wink ) Quoi qu'il aurais dû s'en attendre, ce n'est pas au Mordor qu'on trouvera plus de deux personnes sympathiques dans la même ville. Bon, il allait donc s'y prendre autrement il regarda les hommes en question, sa devait être quelqu'un d'important puisqu'il était a la réunion, quoi qu'arrivé en retard. donc il lui repondit

Mortfillius.. Je ne sert pas non plus que de diplomate vous saurez, si vous voulez que l'on se la fasse a la sérieuse alors ainsi soit-il. Cependant je remarque que votre opinion a mon sujet est legerement érroné dû a cet introduction legerement humoristiques.


Il se tût pour écouter le Nazgûl Variag. Qui commença son discours par une "taloche" sur le front du chère seigneur numénoréen noir. Cela provoqua un leger sourire, bien gardé, cher Bartiméüs. Évidamment il n'allait nullement ce moqué de Ker-Dunaphil puisque premierement les relations avec celui-ci s'effondrais sur-le-champ, et que deuxiemement le nazgûl colérique lui balançerais surement pire. Cependant il n'hésita aucunement a enchaîné sur la reponse que Uvathâ lança a Ker-Dunaphil.


Vous saurez que je ne suis nullement vantard, simplement réaliste, et peu modeste. Et je suis aussi prêt, pour vous prouvez mes compétences, a offrir mes services gratuitement une et une seule fois, sans que ce ne soit trop exagerer comme mission, si tel est le cas je suis tout de même prêt a faire rabais.

Il marqua une legere pause, il avait bien entendu Variag pendant le discours de son interlocuteur Nazgûl, il connaissait tout de même bien ce peuple, bah selon les rumeurs qui semblait être vrai dû au comportement employé par ce Nazgûl Variag.

Variag hum ? Un peuple fort et puissant, ne vous en faites pas je ne vous leches pas les bottes, même si vous souhaiteriez cela. Quel est votre nom, question de savoir votre titre par rapport a ces valeureux Variags, j'ai déja voyagé legerement en ces terres, on ne risque pas d'avoir froid.


Il ne put s'empeché de rajouté sa legere touche d'humour, quoi qu'en gardant un ton sérieux tout de même. Il attendit la reponse des deux personnes en face de lui. Il vit arrivé... un elfe !? Il eut aussitôt le réflex de sortir sa dague en l'attrapant par la pointe, prêt a la lancé, et de sortir une de ses épées courtes de son autres mains, cependant il n'en fit rien, car réfléchissant a vive allure avant de faire la moindre erreur, car l'erreur pour lui n'était aucunement une option, un elfe normal ne se serais pas rendu jusqu'ici, il aurais été décapité, et il n'y a pas eu de bataille en Barad-Dûr pour qu'il puisse arrivé jusqu'ici non plus. Sa presence devait donc avoir une raison. l'elfe demanda a voir Sauron, étonnant. Bartiméüs lui repondit ainsi

Désolé mais vous avez manqué Sauron, si vous étiez invité il faudrais apprendre a être ponctuel! Et d'habitude lorsque l'on a rien a faire on se trouve soit-même quelque chose a faire, tu est dans l'armée, tu est un espion chez les elfes ? Si tu n'a rien a faire rend toi au moins utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ûvatha
P'tit Nouveau


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Sam 21 Juin - 20:40

Ûvatha appréciait peu le manque de respect du roi Numénoréen et l’interruption incongrue de l’homme « peu modeste », mais bon.

Tsss ! N’essayez pas d’inverser les rôles, Messire le Numénoréen. Ce n’est pas moi qui suit venu vous voir : je n’attend rien de vous et, autant que je sache, celui qui a pris votre cité d’Umbar n’a pas fait face aux terribles cavaliers qui font plus peur que mes Variags.
Ah oui, c’est vrai : aux dernières nouvelles, vous faites dans la cavalerie maritime. Je sais que les chevaux savent nager, mais n’est ce pas un peu lent ?
Vous avez besoin de moi, l’inverse n’est pas vrai. Alors quand vous cesserez de vous croire supérieur aux Variags, vous irez vous acheter un peu de déférence et viendrez me parler sans vous prendre pour l’homme qui peut sauver mon peuple : on ne vous a pas attendu pour être redoutés, on a fait sans vous pendant plus de 20 000 ans, on arrivera à faire sans vous si besoin est.


Il regarda l’humain :

Une mission gratuite ? Je prend. Ûvatha n’était pas pingre, mais en ces périodes de restriction budgétaire, il n’y avait pas de petites économies.
J’ai un agent : une rouquine nommée Ecarlate. Elle est allée se faire une promenade du côté d’Umbar. Elle est allée s’amuser avec l’armée qui a surpassé la terrifiante cavalerie Numénoréenne qui fait trembler le monde. Il faudrait voir où elle en est et si elle a laissé quelqu’un de vivant là-bas : elle ne sait pas trop s’arrêter quand elle commence et la dernière ville que je lui ai demander d’entamer a été réduite à l’état de cailloux et de cendres avant mon arrivée.
Ce serait dommage que Mortifilius n’ai plus rien à faire et entre sans gloire dans Umbar. Connaissant son orgueil, il serait capable de vouloir se venger sur elle, et cela me contrarierait : je n’aime pas perdre mes agents à cause d’un énervement basique d’un de mes semblables.
Tachez de savoir si tout est en ordre

Si elle est partie, elle sera entre Umbar et le Khand. Si elle a atteint le Khand, je vous conseille de prévoir des vêtements chauds : la dernière fois, vous avez traversé l’Harad, pas le Khand. Chez nous, la nuit, la température descend souvent en dessous de 0 et on a pas vu une année sans neige depuis 3451 ans.
Au fait, je suis Ûvatha !


Son nom suffisait largement à le présenter. Il faillit partir mais se ravisa :

Hummm, emmenez l’Elfe avec vous, puisqu’il cherche quelque chose à faire.

Là, c’était du pur sadisme gratuit, connaissant Ecarlate et la vision du peuple Variag envers les Oreilles-Pointues, mais certains Nazguls qualifient cela de sentimentalisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ker-Dûnaphil
Prince pas si Charmant
Prince pas si Charmant


Nombre de messages : 289
Localisation : Sur Mabeinz les cheveux au vent!
Parrain : je préfère par deux.
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Dim 22 Juin - 9:37

Sachez, seigneur Ûvatha, que je sais attendre mon heure. Et je sais aussi prendre soin de mon peuple : une ville en ruine attaquée deux fois par mois ne vaut pas la peine de la défendre! A la place, j'ai repris Nùmenor. Elle était vide, alors autant qu'elle me serve efficacement! Mais visiblement vous étiez déjà au courant.

Ker-Dûnaphil sourit, mais il se forçait quelque peu. Ûvatha déformait ses propos pour l'insulter et ce n'est pas chose qu'il appréciait. Mais soit, il aurait dû se douter que le variag ferait autant preuve de subtilité qu'Arthor dans son propos... Il ne releva pas la "cavalerie marine". Il comprenait le point de vue d'Ûvatha, mais le siens était qu'il pouvait lancer des raids aussi bien sur le Rohan que sur Minas Tirith avant que ses ennemis aient le temps de déplacer leurs troupes pour défendre l'objectif. D'autant que de telles attaques n'étaient pas monnaie courante, et qu'il disposait de l'une des seules flottes maritimes. L'autre était celle de Dwar.

Oui, vous avez été une terreur pendant plus de 20 000 ans. Dommage que cela doive s'arrêter prochainement. Oh, et avant que vous n'interprétiez mal mon propos : il ne s'agit pas d'une menace! Je respecte malgré tout les variags, et ne les attaquerais pas.

Surtout, pensa Ker-Dûnaphil, que s'il réussissait, il aurait des Variags vivants à qui dire : "Vous voyez, j'avais raison." Et rien que pour cela, ça valait le coup de se démener en ce sens! Puis il répondit à l'assassin :

Je n'ai besoin d'aucun agent. Si je veux qu'un travail soit effectué avec efficacité, j'ai mes propres employés, ou bien moi-même pour faire le travail.

Ker-Dûnaphil était de mauvaise humeur : son entretient avec Ûvatha n'avait mené à rien, et le variag, semble-t-il, avait l'air de prendre plaisir à l'énerver d'autant plus!

Ceci dis, enfin, il alla dans la salle de réunion, afin d'y attendre Dwar. Avec un peu de chance, celui ci finirait par y passer dans les heures, ou jours qui venaient. Il salua distraitement les deux nazguls présents et pris l'un des sièges qui s'offrait à lui. Il chassa ensuite Ûvatha de sa tête. Il n'était pas fait pour négocier avec un rustre pareille. Et à prioris, son idée d'alliance avec le peuple variag était compromise. Tant pis. A la place d'humilier ses adversaires, il se contenterait de les écraser!


Dernière édition par Ker-Dûnaphil le Mar 24 Juin - 15:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouvel-age.frbb.net/index.htm
Bartiméüs
Espion/Assassin ( À gage )
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Dim 22 Juin - 12:30

Bartiméüs écouté Uvatha parlé, un sourire au visage du aux remarques envers Ker-Dûnaphil, si les mots pouvait frappé physiquement le numénoréens serait déja mort. Et Hop, enfin il voyait quelqu'un d'intelligent, capable de profité des bonnes opportunités. Il écouta ce que le nazgûl lui dit au sujet de sa mission, il allait donc peut-être, s'il continuait de travaillé pour ce cher Uvatha, traavaillé en équipe, avec une rouquine, ecla semblait interessant, mais ce n'était pas la-dessus qu'il devait se concentrer. La premiere personne qui saurait si elle a laissé quelqu'un de vivant serait surement elle-même. A moins qu'il aille vérifier, mais il allait d'abord lui demandé son rapport des évenements. Et si les informations nécéssaire sont mentionné et bien tant mieux. Une stratege annéantissante de ville, interessant. Lui il était plutôt du style a utilisé les sentiments du dirigeant, quoi qu'il avait apprit a diriger une armée par la stratégie dans son jeune temps. Il irait donc dans le Khand, des vêtements chaud il en avait sur sa scelle. Au cas où il aurais une mission pressante a faire et nul ne sait où, des fourrures c'est toujours utile.


J'y vais de ce pas. Je serai de retout des que possible, seigneur Uvathâ, je saurai où vous trouvez maintenant que je sais qui vous êtes.


Il était sur le point de partir, en même temps qu'Uvathâ, mais celui-ci rajouta quelque chose, il devait emmené l'elfe !? ah bordel, il le ralentirait énormément, et il n'appréciait pas trop les elfes. Mais il connaissait legerement la réputation des Variags par rapports aux autres races, surtout les elfes, bien sure selon les rumeurs.


Il vas me nuir énormément, mais bon je peux faire avec, tant qu'il sait se montrer compétent. Ce n'est pas dans ma nature de trainé avec des elfes.


Il marqua une legere pause puis continua sur la même lancé


Autres chose avant que je ne parte ?


Il avait aussi entendu Ker-Dunaphil, mais cet homme semblait trop têtu a se résoudre a ne parlé qu'avec de la puissance totalement militaire, dépourvu d'une intelligence plus que pratique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Oropher
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Lun 23 Juin - 2:37

Oropher écouta la discution se dérouler .Il écouta se que disa Bartiméüs ,et il répondit :


Sachez que ce n'est pas dans ma nature aussi de trainer avec des personnes comme vous ,mais maintenant je sert Sauron ,et personne d'autre ;donc il va falloir faire avec .


Oropher prit donc une chaise à fin de s'asseoir .Il s'asseya ,et sorti une pomme de sa poche .Il commença à la manger en attendant d'avoir les directives .Il regarda Bartiméüs ,Ker-Dunaphil et Uvathar ,puis il leur dit :

Avant que nous partons messieurs,je voudrait savoir quel est l'endroit ou non allons ?

Après avoir dit cela ,il termina sa pomme ,puis il la jeta par terre .Puis il sortit une dague du fourreaux .La dague était encore plein de sang .Sa devait être les dernière personne qu'avait tuer Oropher .Le sang était encore bien frais .Oropher passa sa langue sur la dague ,puis lécha le sang .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ûvatha
P'tit Nouveau


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Lun 23 Juin - 7:43

Ûvatha regarda l'Elfe avec un dégoût aux limites du mépris par l'entrebaillement de la porte (puisqu'il est entré dans la salle alors que tout le monde est dans le couloir... sauf les 2 Nazguls), le tout mêlé d'une certaine pitié (n'oublions pas qu'il est "sentimental").
Il lui faisait penser à un adolescent dégueulasse sans respect pour lui même. Un peu comme un jeunot d'un clan Variag, Varsha. Sauf que Varsha était tout de même un peu plus soucieux de l'hygiène.

Là, ce triste sire d'Oreilles-Pointues s'amusait à lêcher du sang frais alors que celui-ci a traîné dans un fourreau. Certes, les Elfes sont immunisés aux infections et aux maladies mais, pour que le sang soit frais, c'est qu'il avait planté sa dague dans un Orc.
Lêcher du sang d'Orc non cuit... berk!... seuls des Orcs s'amusent à faire cela. Même les Variags, qui mangent des Orcs, n'ont pas un tel manque d'hygiène.

Il se tourna vers Bartiméüs:


Petite rectification: embarque cet amateur pour le former. Fit-il en désignant l'Elfe du pouce. Apprends-lui à écouter au lieu de demander une information qu'on a déjà donné et apprends-lui à nettoyer ses armes: le sang, c'est pire que l'eau pour faire rouiller et corroder les armes! Sans compter qu'en coagulant dans le fourreau, le sang crée des grippages et empêche l'arme de sortir correctement... même si elle est "magique". N'importe quel amateur c'est cela, tu auras beaucoup de travail à faire.

Au fait, je suis conscient que ce sera l'amour fou entre vous, mais évite de l'embrasser sur la bouche, vu ce qu'il lèche, ce doit être un vrai nid à bactéries.

Et, dernière chose, tu as l'autorisation de lui botter le céant à chaque fois qu'il prendra Barad-Dur pour une poubelle en jettant ses reliquats de repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartiméüs
Espion/Assassin ( À gage )
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Lun 23 Juin - 12:25

Bartiméüs regarda l'elfe en même temps qu'Uvatha, dans son cas il ne s'agissait pas de dégoût mais plutôt de découragement, car en plus d'être un elfe, il était idiot, et il devrais travaillé avec ça. Il soupira grandement comme pour montré a quel point il trouvait cet chose stupide. Il écouta a peine ce que l'elfe disait puis écouta ce qu'Uvatha dit cependant. Bon au moins il serait placé au dessus de lui en tant que formateur mais sa n'allait pas être facile. Effectivement, le nazgûl variag confirma ce que Bartiméüs pensait, il s'agissait là d'un elfe idiot. l'assassin ne repondit pas a la remarque de l'amour fou entre lui et l'elfe, d'ailleur il sentait le sarcasme dans cette phrase et elle ne s'adressait pas a lui mais plutôt une remarque envers l'elfe l'utilisant. Lui botter le créant, c'était ce qu'il était sur le point de faire. Il regarda l'elfe pour ainsi lui dire

Bon, tu sert peut-être Sauron, mais sache que si tu sert Sauron tu sert aussi les nazgûls, étant en quelques sortes leurs représentant. Donc comme notre très cher Nazgûl Uvatha vient de dire, je vais te formé, donc tu m'écoute!


Il marqua une legere pause, déviant son regard vers la pomme avant de le ramené vers l'elfe, il se devait de dévié un peu son regard s'il ne voulait pas tombé malade.


Premierement, Barad-Dur n'est pas une poubelle, tu vas commencé par ramassé ta pomme et la mettre dans tes poches, tu la jettera ailleurs. Deuxiemement si tu écouterais tu saurais que nous allons dans le Khand, vers Umbar, nous devrons donc traverser les montagnes si nous voulons que sa aille plus vite, et ainsi nous aurons une meilleure vue, nous irons partout où nous aurons vue qu'il y a des gens, afin de trouvé la rouquine du nom d'Écarlate et de lui demandé son rapport. Tel est notre mission, non je me ravise, tel est ma mission, et je vais l'utilisé pour te formé, si sa ne te convient pas alors trouve toi autre chose a faire. Quoi que ta vue pourra m'être utile, mais je saurais aussi m'en passé.


Apres avoir terminé son petit discours il prit une legere respiration plus élevé que les autres et attendit. Il se foutait éperdument qu'il accepte, mais s'il refusait il perdait a la fois une occasion de se faire formé par un vrai, et non par des elfes, et l'occasion de se faire une reputation. Il attendit la réaction de l'elfe, ou encore d'Uvatha, voir même celle de Ker-Dûnaphil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-Oropher
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 02/11/2007

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Mar 24 Juin - 5:11

'Mais ne vous inquiété pas ,se n'était pas du sang de vos créatures ,c'est bien pire .Et en se qui concerne l'entrainement ,j'ai des expériences d'assassin ,et donc de discrétion .Mais si tel est votre volonté ,je suivrait votre entrainement pour que plus tard je puissent assouvir ma vengeance à un ancien membre de ma famille .


Il se leva du siège ou il c'était assis ,et se dirigea vers la pomme qu'il avait jeter par terre .Il la pris et la fouta dans sa poche .

Ensuite ,il prit une sorte de tissu ,qu'il passa sur sa lame pour la nettoyer


"Dommage pour le sang ,se sera pour une prochaine fois "

Dit-Il dans sa tête .Il se dirigea à présent vers une grande fenêtre ,ou il contempla les plaines vaste et aride de Gorgoroth .Puis il se retourna et dit

'Quand est-ce que nous y allons ?

J'ai envie de supprimer des vies .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ûvatha
P'tit Nouveau


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 06/06/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Mar 24 Juin - 7:46

Ûvatha se détourna de l'Elfe pour demander à Bartiméus:

Il n'a rien compris ou quoi?
Désolé pour toi... quoique... non, pas désolé, mais heureux de ne pas être à ta place.


Puis il parla à l'Elfe su un ton qui ne présageait rien de bon:

Tuer? ceci n'est pas un jeu de massacre mais une mission de reconnaissance et d'information. Quant à tuer, tue qui tu veux, mais ne touche en aucun cas aux Variags: tu ne sortirais pas vivant du Khand.

Les Variags sont des gens patients, mais extrêmement vindicatifs: ils connaissent 474 façons de tuer avec une petite cuillère, si tu vois ce que je veux dire, et le Khand est vaste.


Le Seigneur de tous les Variags se mit en route dans un:

Bonne chance
Adressé de manière compatissante à Bartiméus.


(hrp: Au fait, Oropher, Barad-Dur n'a pas de grandes fnêtres, ni de véranda, de serre, de baie vitrée, de solarium, de terrasse, et encore moins de piscine, mais on y travaillera: la demande de fenêtres de grande taille est en croissance chez les Aigles Géants, surtout les Maiars.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bartiméüs
Espion/Assassin ( À gage )
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Mar 24 Juin - 11:28

Bartiméüs écouta ce qu'avait a dire l'elfe, du moins au début avant de se rendre compte que il ne savait absolument rien. Il tentait de se la jouer dure mais il n'était pas là pour sa. Au moins il allait écouter ce que Bartiméüs lui dirait, sa aurais été que trop pénible d'avoir a traîné cette elfe si en plus il avait été désobéissant. Il était sur le point de remettre l'elfe a sa place lorsqu'Ûvatha prit la parole, lorsqu'il posa sa question a l'assassin celui-ci repondit ainsi.

Non effectivement. Ah et nimporte-qui serait heureux de ne pas être a ma place en ce moment, mais bon, chanceux que je ne demande pas de supplément.


Puis il laissa le seigneur Variag donné, encore, une petite leçon a cet elfe imbécile. Effectivement le meurtre n'avait pas vraiment une place de prédilection dans cette mission. De toute façon connaissant les Variags si l'elfe tentait quoi que ce soit contre eux il se ferais décapité, et même qu'il se ferais peut-être décapité avant même d'avoir tenté quoi que ce soit, Bartiméüs n'avait en aucun cas comme mission de le proteger, seulement de le formé.


Effectivement, nous n'allons aucunement tuer, sauf si nécéssaire, mais aucunement des Variags. 474 façon de tuer avec une petite cuillere hum ? J'apprécie de plus en plus ces Variags.


Il marqua une courte pause dans laquelle il respira profondément avant de continuer.


De plus, ton envie de supprimé des vies devra attendre comme nous l'avons dit. Tu devras premierement apprendre le respect si tu veux un jour te faire respecté. Puis le seigneur Variag se mit en route et il souhaita bonne chance a Bartiméüs avec compassion, l'assassin repondit ainsi: D'habitude je n'ai pas besoin de chance, mais avec lui ça sera peut-être autre chose. Bon nous y allons aussi, vas chercher ton cheval, en esperant que tu ne l'ai pas mit trop près des orcs car tu risque de ne plus jamais le revoir. Je t'attend a la sortie de Barad-Dûr, tu a 7 minutes et ne soit pas en retard.


Sur ce Bartiméüs quitta les lieux et se dirigea sans trop de presse vers la sortit de Barad-Dûr, de laquelle il avait attaché son cheval non-loin. Une fois arrivé il détacha le cheval en question et monta en scelle, puis il attendit l'elfe, a qui il ne restait que deux mintes et 43 secondes pour arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ker-Dûnaphil
Prince pas si Charmant
Prince pas si Charmant


Nombre de messages : 289
Localisation : Sur Mabeinz les cheveux au vent!
Parrain : je préfère par deux.
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Mar 24 Juin - 12:29

Un vieux proverbe Umbarien disait que le chemin du pouvoir était semé de tours et de détours. Il n'avait pas pu obtenir ce qu'il voulait d'Ûvatha, mésestimant la manière d'aborder la chose... Puis s'emportant par la suite. Ce qui n'était pas un échec en soit, plutôt un contretemps malvenu. Mais il était toujours temps de retourner la situation à son avantage, du moins pour un temps, et si tout se passait comme prévu. Ayant l'oreille fine dans le silence de Barad-Dûr, et le Variag ne se souciant par trop de discrétion, Ker-Dûnaphil entendit l'assassin, déclarer qu'il était plus que temps d'y aller.

Aussi il quitta rapidement la salle, l'air fulminant, lâchant au passage un :


-Assez! Je n'attendrais pas Dwar plus longtemps. J'ai trop à faire.

Puis, lorsqu'il fut sûr que ni Ûvatha, ni quiconque pouvant le lui répéter était dans les parages il repris un air moins agressif et sortit de la tour, allant aux écuries. Là il y vit le fameux Assassin. Bartiméüs si ça mémoire était bonne, attendre l'elfe, qui ne devrait pas tarder.

Je vous souhaite bonne chance en Khand, Assassin...

Puis, avec un demi sourire, se mettant en scelle, partant avec Mabeinz au petit trot. Il entreprit de s'éloigner suffisamment de Barad-Dûr pour ne pas attirer trop l'attention, et guetter le départ des deux cavaliers. Encore peu sûr de ce qu'il allait faire, bien qu'il ait déjà une petite idée en tête. Mabeinz, lui, restait calme et silencieux. Il connaissais bien son cavalier, et ne doutait pas que les temps à venir ne serait pas ennuyeux. Pour l'instant, il restait silencieux, conscient du besoin de discrétion de Ker-Dûnaphil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouvel-age.frbb.net/index.htm
Dwar L'Impitoyable
Vilain méchant tout plein


Nombre de messages : 164
Age : 41
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Mar 24 Juin - 18:36



Un puissant féroce ailé franchit les Portes Noires en fonçant sur Barad-Dur.
Après un vol autour de la tour principale, le Nazgul posa sa monture dans la cour de la forteresse.

Dwar l'Impitoyable descendit et laissa le Féroce aux soins d'un Orc qui guida l'animal vers une gamelle de viande malodorante.
Il est vrai que le régime alimentaire de ces animaux était plutôt... spécial.

Le Seigneur des chiens entra dans la forteresse et arpenta les couloirs, reniflant les odeurs, identifiant ceux qui étaient passés quelques minutes aupravant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ker-Dûnaphil
Prince pas si Charmant
Prince pas si Charmant


Nombre de messages : 289
Localisation : Sur Mabeinz les cheveux au vent!
Parrain : je préfère par deux.
Date d'inscription : 15/05/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Sam 28 Juin - 9:34

Après quelques longues minutes passées à réfléchir, Ker-Dûnaphil vit le féroce ailé arriver à Barad-Dûr. Il n'en était pas certain, mais supposa qu'il devait s'agir de Dwar. Le seigneur de Nùmenor, du moins pour l'instant, soupira. Le très probable échec de son alliance avec Ûvatha le forçait à accepter la généreuse proposition du seigneur chien. Il aurait préféré rester à Nùmenor mais... Les circonstances présentes en décidait autrement. Le plus difficile serait de convaincre son peuple de migrer à nouveau.

Finalement il pris une décision. Remontant en scelle, il abandonna son idée. Plusieurs des plans qu'il venait d'envisager exigeait de lui qu'il accompagne les deux mercenaires en Khand. Or, cela lui prendrait beaucoup trop de temps. Désormais, il lui fallait rejoindre une fraction de ses troupes, qui campait sous l'apparence d'une compagnie de mercenaire en Ithilien. Puis de là, se ravitailler, à Minas Tirith, peut-être, ou à Cair Andros, avant de prendre la direction de Dol Amroth.

Avant de partir, Ker-Dûnaphil pris une gourde d'eau à sa ceinture, et en pris une bonne rasade. Il avait quelques réserves, mais il lui tardait de rejoindre des terres plus clémentes. Ceci fait, il rattacha sa gourde au pommeau de la scelle et lança MaBeinz au petit trot, direction les portes noirs. Direction un petit campement composé de six hommes, puis les sept mercenaires (en apparence) lèverait le camp aussitôt Ker-Dûnaphil arrivé. Il ne devait pas trainer, et ne l'avait déjà que trop fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouvel-age.frbb.net/index.htm
Bartiméüs
Espion/Assassin ( À gage )
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Dim 29 Juin - 14:16

Bartiméüs attendit l'elfe environ deux minutes de plus qu'il avait prévue, mais celui-ci était trop en retard pour l'attendre plus longtemps. Deux minutes de retard c'est deux minutes de trop. Donc l'assassin, espion, en mission de reconnaissance, décida de laissé une note a l'elfe. Il fit une carte et il y dessina son itinéraire qu'il allait prendre pour les deux prochains jours, en croyant qu'il le rattraperais le premier jour, pendant qu'il serais arrêté. Donc notre héro, qui n'est pas vraiment un héro, partit direction le Khand, et par les montagnes, il s'assura qu'il avait ce qu'il avait de besoin, et tel était le cas.


- Je déteste attendre quelqu'un qui est en retard, encore plus un incompétent, et encore plus un elfe incompétent.


Donc il était en route vers sa destination; la rouquine! L'air se faisait de meilleur en meilleur a respiré plus il s'éloignait de Barad-Dûr. Tout en se dirigeant a cheval vers les montagnes, en esperant qu'elle ne soit pas a pique, il prit une miche de pain qu'il y avait dans le sac rattaché a son cheval et la mangea afin d'être rassasié. Il fouilla legerement dans son sac pour s'assuré que l'objet qui était sensé remplacé ce que l'elfe aurais fait était bel et bien là, et ce fut le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwar L'Impitoyable
Vilain méchant tout plein


Nombre de messages : 164
Age : 41
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   Sam 19 Juil - 17:46

(hrp: c'est un post commun Dwar/Ûvatha)

Dwar sillonna les couloirs de Barad-Dur en chantonnant un air connu comme le chant de guerre d’Yrris, peu orthodoxe, mais assez rythmé :

-"Les Orcs à droite et les Elfe à gauche,
Massacrons nous dans la taverne,
Y’en a qui disent que la danse, c’est moche,
Mais tout ça c’est des balivernes…"


Il trouva Ûvatha sur sa route, probablement perdu, comme d’habitude, qui arpentait les couloirs précédé de ses hommes:

-Salut à toi, Dwar-Dresseur-de-Molosses !
-Salut à toi, Ûvatha-Dompteur-de-Chevaux !


Oui, certains Nazguls aimaient se donner des petits noms pompeux prononcés avec cérémonie. Quand on a des millénaires d’existence, on ne sait pas se contenter d’un : « salut Dwary, ça baigne ? » « ouais ! Et toi, Ûvat ? Toujours paumé ? »
Non, il fallait que ça la pête !


-Ton protégé ne doit sa vie qu’à sa situation, mais dresse le correctement ou je vérifierai la théorie des 7 mètres d’intestins avec son propre abdomen.
-Mon protégé… ?


Ûvatha éprouvait une profonde rancœur envers les propos désobligeants de Ker-Dunaphil. Le Roi-chien se demanda de qui le Seigneur des Variags pouvait bien parler quand le souvenir lui vint que le jeune Roi d’Umbar, qu’il faudrait appeler bientôt Roi de Nùmenor, avait émis le projet de rencontrer le Messager.

Il aurait du s’en douter : 2 esprits retords et fiers à l’excès n’avaient aucune chance de s’entendre.


-Je lui ferais part de ton avertissement, mais il s’agit pas de mon protégé.
-Hum ? Juste un allié ?
-Oui.
-Donc, je peux le tuer ?
-Je ne préfèrerai pas.
-Au moins lui casser la mâchoire ?
-Oui, ça, c’est moins grave.
-A la bonne heure !


Ûvatha pointa sa lance au sol avec un rictus de joie sauvage : la trace du jeune malpoli était claire et facile à suivre. Il était sa proie ! La traque pouvait commencer.
En effet, la lance d’Ûvaha avait des propriétés magiques : pointée sur le passage de quelqu’un, elle permettait à Ûvatha de repérer sa trace et de ne jamais la perdre, quelque soit le temps ou les sols.


-Le revoir, Dwar-Seigneur-des-Chiens.
-Le revoir, Ûvatha-Roi-des-Equidés.
-Des quoi ?
-Des Chevaux !
-Aah !


Oui, même pour se dire au revoir, les Nazguls tenaient à être cérémoniaux.
Ca pouvait s’avérer compliqué pour quelqu’un qui avait surtout vécu dans des steppes, mais Dwar savait que le défaut de vocabulaire n’était pas un signe de bêtise, surtout chez Ûvatha. C’était juste que, pour un Variag, un chien est un chien, pas un « canidé ».
Mais ça avait son avantage : on commettait souvent l’erreur de le sous-estimer à cause de ses manières rustres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De retour chez Sauron   

Revenir en haut Aller en bas
 
De retour chez Sauron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» De retour chez la famille [PV: Driga]
» Retour chez les sorciers [PV Alicia]
» Le retour chez soi. [pv Athenais] -18^^.
» [RPFB] De retour chez soi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur Des Anneaux :: Général :: La Bibliothèque « RP »-
Sauter vers: