Le Seigneur Des Anneaux

Forum RP ou on joue un personnage du seigneur des anneaux
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Passage Obligatoire] Porte des Déserts

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
partie
Mary Poppins de Barad'Dûr


Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: [Passage Obligatoire] Porte des Déserts   Dim 3 Aoû - 0:57




Porte des Déserts





Située au Sud-Est des remparts de la première enceinte, cette haute porte, aux colonnes d’albâtre incrustées d’émaux d’inspiration haradrim, donne sur une route filant vers la capitale de l’Harad.


En cas de conflit, des portes de en bois noir de Dîr incrustée de motifs floraux en Shadamabo se referment. 7 Lourdes traverse en Arborang sont alors rabaissées et des piliers de soutient sont placées en blocus.
Les motifs floraux sont retirées pour permettre aux archers de tirer par ces fentes mis a jours.


Juste après la première enceinte se trouve de vaste écuries pouvant accueillir chameaux des marchands et montures des cortéges nobiliaire des peuples du désert.
Un grand espace à l’abris de la première enceinte est réservé aux tentes des nomades cherchant asiles pour le temps d’un échange commercial.


La porte est gardée par des sentinelles aux couleurs d’Umbar.
Elles vous citerons les lois de la citée,
demanderont vos titres pour les annoter dans un grand ouvrage puis,
vous laisseront entrer (sauf si vous êtes plus de 500)
Aucune fouille ne sera effectuée sur vous,
mais sachez que la milice veille dans la cité et qu'elle pourrait vous surprendre si il vous venait à l'idée de faire un mauvais coup.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouvel-age.frbb.net/portal.htm
Suladen
Empereur des Haradrims et Prince de Cathal
avatar

Nombre de messages : 142
Date d'inscription : 03/05/2007

MessageSujet: Re: [Passage Obligatoire] Porte des Déserts   Dim 31 Aoû - 17:30

Spoiler:
 

Râza, diplomate du Prince Suladen du Harad, chevauchait vers la Nouvelle-Umbar capitale du royaume de Nen Umbar. Il postait son costume d'apparat (plastron en cuir recouvert de bronze dorée, lour cimeterre entre les épaules, chemise et pantalon ocre et cape sable (comprener couleur du sable, pas le noir) avec fierté. Il était accompagné d'une trentaine de garde avec le même costume que lui, sauf que leurs habits étaient rouges, qu'ils portait une lance à large fer et un bouclier ronds frapper du croissant rouge sur fond noir, symbole de Suladen. Il y avaient aussi trois centainne d'ouvriers rassembler à la hâte.
Ils arrivaient en vue d'Umbar. Râza était content de revoir sa ville natale et était impatient de voir ce qu'était devenus la ville. Arriver aux portes des déserts les gardes leurs demandèrent de décliner leurs identitées.

-Je suis Râza, diplomate et ambassadeurs du Prince Suladen. Nous venons en Umbar sur l'invitation du gouverneur pour Construire notre ambassade. Pouvons-nous passer?

Suite à ce discours Râza et sa suite attendire la réponsse des gardes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dwar L'Impitoyable
Vilain méchant tout plein


Nombre de messages : 164
Age : 41
Date d'inscription : 19/05/2008

MessageSujet: Re: [Passage Obligatoire] Porte des Déserts   Mer 3 Sep - 18:47

Les 2 soldats saluèrent en effectuant une sorte de garde-à-vous et en se frappant la poitrine du poing. Puis l'un d'eux se précipita dans le poste de garde et ressortit rapidement accompagné d'un homme blond, la quarantaine bien sonnée, portant une épaisse moustache et des vêtements militaires plus élégants que ceux de la soldatesque, ainsi que 2 autres soldats.

L'homme tenait dans sa main un parchemin roulé. Il salua de la même manière l'ambassadeur et parla d'une voix légèrement rauque:


Bienvenue à vous en la cité d'Umbar, Seigneur Râza, Ambassadeur du Noble Prince Suladen de l'Harad.
Je suis le Sergeant d'Armes Dirim Yordel et l'honneur m'échoie de vous accueillir en nos murs.
Vous bénéficiez, bien entendu, de l'immunité diplomatique dévolue à votre rang et votre charge.
Permettez-moi de vous remettre les Lois Générales en application en Umbar, afin que, si préjudice vous était porté à l'encontre de ces Lois en nos murs, vous puissiez les faire valoir.


Il remit à l'officier de tête de la délégation diplomatique le parchemin qu'il tenait.
Spoiler:
 

En effet, pour éviter les pièges et autres empoisonnements, il était coutume de ne jamais donner un document directement à un ambassadeur, mais de le remettre à un officier ou un secrétaire.

Veuillez, Seigneur, suivre ces 2 hommes (il désigna les 2 soldats sortis en même temps que lui). Ils vous mèneront au palais gouvernemental et au Conseiller aux Affaires Extérieures Matmartigan qui gère les affaires du royaume en l'absence du Gouverneur.
En effet, notre Gouverneur est actuellement en déplacement diplomatique.
Je vous demande humblement de ne pas tenir trop rigueur du fait que le palais soit inachevé: les travaux sont longs et n'ont pas débuté depuis très longtemps.


à ces mots, il s'écarta pour laisser passer la délégation en saluant, imité par les 2 gardes de la Porte. Les autres saluèrent et se mirent en route vers le palais, au rythme de la procession.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elenwë -- Thuringwethil
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1290
Localisation : on air - on the chat
Parrain : mouarf
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: [Passage Obligatoire] Porte des Déserts   Dim 2 Nov - 16:04

Il y a des fois où l’on se dit que la vie est nulle, que rien ne va comme il le faudrait, on a des pensées morbides et cela pendant plusieurs jours et puis tout d’un coup le hasard, le destin ou appelez cela comme vous le voudrez nous mène à une aventure extraordinaire qui nous fait oublier. A-t-on le droit d’oublier ? A-t-on le droit d’oublier que nous avions il y a quelques jours maudit cette vie qui finalement si l’on se repentit et que l’on réfléchit bien n’est pas si catastrophique ? A-t-on ce droit ? De toute façon qu’on l’ait ou pas on l’utilise mais pas forcément à bon escient.
Que viennent faire ici bas de pareilles réflexions et qui plus est sont plutôt bizarres pour quelqu’un du genre de notre personnage. La froideur et le stoïcisme de la jeune femme sont pourtant bien connus ! Peu importe de toute façon, certes peu importe car la raison pour laquelle Thuringwethil chevauchait depuis près de deux jours sur des terres mal famées n’était pas des plus habituelles. Elle avait quitté le Rhûn sans prévenir concrètement qui que ce soit, en effet lorsqu’une future chef d’état nouvellement indépendant vous dit « je vais partir pour Umbar bientôt. » vous ne pouvez guère vous attendre à ce que ce soit là dans la soirée que ça se passera. Bref, ayant tout de même joué la couverture diplomatique en laissant un mot à un soldat d’élite dont elle avait entendu des ragots à avoir un sourire pendu jusqu’aux oreilles pour plusieurs jours, Thuringwethil se dirigeait donc vers Umbar. Ce n’était pas sa décision directe et concrète car c’était une des demandes laissées par Taston lors de son départ précipité pour le pays des Elfes et du monde merveilleux ou tout se déroulait toujours à poings fermés.
Plus elle approchait du but plus son humeur se dégradait, ayant pris avec elle un soldat dont la cervelle était étrangement et de manière maléfique vide … heum … oui, un soldat stupide qui la faisait rire de sa stupidité innée et assez incroyable. Cependant sans lui on ne l’aurait pas prise au sérieux même avec les papiers en sa possession. Une demande d’allégeance envers Umbar c’était ainsi que voyait les choses l’humble humaine sur son cheval et aux questions plus que philosophiques dont le fruit n’était que sa mémoire et les bouquins qu’elle lisait.
Arrivant peu à peu près d’une cité aux hauts remparts d’où des vautours de soldats guettaient chaque passage suspect, Thuringwethil se prit de mettre sa cape, une cape qu’elle ne mettait jamais mais qui lui donnait un air classe … une fois sur ses épaules, ses yeux froids et profonds scintillèrent voici une embouchure de mur qui servait de porte à la cité et d’où très certainement on l’interpellerait si …


« - oooh … » le cheval de l’humaine s’arrêta net ayant vécu des expériences déplaisantes ne s’étant pas arrêté immédiatement les deux derniers jours.
« Je requiers l’attention des gouvernants de votre cité ! J’ai besoin de m’entretenir avec l’un d’eux ou l’unique gouvernant. PEU IMPORTE ! Ouvrez c’est de la plus haute importance. »


Étant de mauvaise humeur sa voix laissait à désirer et dire qu’elle venait chercher un accord à l’amiable, regardant son soldat d’un air plutôt bizarre que méchant la jeune femme se demanda tout à coup si c’était vraiment une bonne idée que de venir quémander une déclaration de paix et de soutien de sa part. L’air lui semblait malsain dans ce pays, à moins que ce ne soit encore ce fichu soldat ayant oublié de bien emballer le reste du fromage.

_________________

/()_()
(='.'=)
(")_(")

Vive les délires power !

Le mensonge n'est qu'un jeu et la traitrise en fait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Passage Obligatoire] Porte des Déserts   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Passage Obligatoire] Porte des Déserts
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» FICHE TERMINÉE | Passage obligatoire
» [RP] Poste de Garde des Quartiers (passage obligatoire des visiteurs)
» ? LE RÈGLEMENT — passage obligatoire
» Plus Gardienne que l'on ne le croit [Passage Obligatoire pour les non Saints]
» Règlement (passage Obligatoire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur Des Anneaux :: Général :: La Bibliothèque « RP »-
Sauter vers: