Le Seigneur Des Anneaux

Forum RP ou on joue un personnage du seigneur des anneaux
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 une bien grande ville.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Varsha
Chieur du clan


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: une bien grande ville.   Lun 19 Avr - 15:17

Ah la prudence. Elle est dites mère de toutes les vertus. A moins que ce ne soit la patience. Enfin bref, peu importe car de toute façon, Varsha n'avait aucune patience et pas grand chose à revendre côté vertus.

Ha! Oui, elles tombent rudement bien messire constructeur de navires ces lois. J'aurais dû y penser. L'évidence même. Bein oui. La loi. Et édictée par Kennotcha en plus. Forcément. La Loi de Kennotcha! fit-il, de tel manière qu'on pouvait sentir le L majuscule de Loi.

"Rien à voir avec le fait qu'il construisit des navires depuis 7000 ans. Ouuuh lala il doit faire peur au bois! Les boisillons à qui on raconte l'histoire du Grand-Méchant-Arendil! L'histoire du petit chaperon vert qui apportait un panier de pomme de pin à sa mère-grand (qui commençait à sentir le sapin soit-dit en passant).",

rajouta Varsha par devers lui. Car le variag savait faire preuve de prudence. Il avait appris dans la douleur qu'une pique bien placé faisait plus mal qu'une entaille d'épée, surtout quand il n'était pas à la hauteur de son adversaire. Et que l'orgueil de celui ci était démesuré.

Par contre je tiens à dire que si jamais vous prenez deux personnes en plus de vous sur votre monture, elfique ou pas, Messire Arendil, Amiral de mes deux ou pas, je vous dessine un deuxième sourire avec une cuillère en bois!

Fit-il soudain, très sérieux. Visiblement même la garde du corps ne le découragerait pas. En fait, il était sans doute utile de préciser que la prudence de Varsha s'arrêtait là où son amour des chevaux et surtout sa haine de voir des gens les maltraiter, commençait. Enfin, sur un ton plus calme, voir même amusé, il fit à Joe Jack :

Vous êtes poursuivi par des raisons personnelles? Eh bein, j'aurais tout entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arendìl Ozentheöl
Narcisse? Ce petit joueur?
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: une bien grande ville.   Lun 19 Avr - 18:57

« Bien joué, Messire, vous avez fait preuve d’un grand sang-froid pour pratiquer ce genre d’intervention dans des conditions aussi gondoliennes. »

Oui, les Spartiates n’ayant pas existé en Terres du Milieu, il fallait une référence pour Arendìl… Gondolin ferait l’affaire, surtout avec le nouveau roi (oui, vu que l’Amiral avait fait disparaître le précédent roi de la ville secrète) !

Il se tourna vers Varsha et rigola légèrement.

« Amiral de mes deux ou pas ? Je sais que vous chevauchez toute la journée, vous, Variags, mais de là à ne pas être sûrs d’en avoir… Il faut vérifier, à la fin de la journée. »

La voix était taquine, montrant la plaisanterie.

« Ne vous inquiétez pas, mon jeune ami : Nimrìl, en emmenant Dame Sha sur Dagobert, a malencontreusement oublié son destrier qui portera nos 2 compagnons sans difficulté. »

Il ne releva pas sur les lois de Kennotcha. Il est vrai que Varsha n’avait pas tort : elles tombaient bien, ces lois.
Il faudrait qu’il pense à remercier le Haut Prêtre… Quoique… Non : il ferait modifier la loi avec la mention « sauf s’il s’agit d’Arendìl ».

Bah, Arendìl ne craignait pas Fëanor : celui-ci était surtout connu pour être un linguiste et un orfèvre, pas un guerrier de la classe de Fingolfin ou Celebrimbor, mais ça pourrait donner des idées à d’autres plus redoutables que le nouveau roi de Gondolin : surtout qu’il y avait une recrudescence des résurrections plutôt étrange.
*C’était comme si Mandos avait senti ma présence dans les Terres du Milieu et qu’il envoyait ses plus puissants guerriers à tenter de me stopper.*
Pensa-t-il avec le sentiment que surveiller le Valà de près serait une bonne idée.

« Bon, si nous y allions ? » reprit-il d’un air joyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fëanor
Roi de Gondolin
avatar

Nombre de messages : 143
Date d'inscription : 25/02/2010

MessageSujet: Re: une bien grande ville.   Mar 20 Avr - 7:38

HRP
tu est marrant, dans le Silmarillion on dit clairement que au niveau du combat, c'est le plus fort des elfes
(effacé le après)



Edit Administrateur: Les posts hrp sont interdits pour les joueurs dans la section Rp. Il y a une section hors-jeu pour ça.




Comptez-vous chanceux, joueurs Fëanor, de ne pas recevoir d'avertissement, mais que mon acte de clémence ne serve pas d'exemple. Smile


De plus, je tiens à préciser aussi que Fëanor était aussi mort, alors même s'il était "théoriquement" le plus "fort", il ne l'est plus. Sachant qu'en plus, son corps, aussi puissant soit-il, fut réduit en cendre lors de sa mort. C'est donc dans un corps moins fort qu'il a dû rennaître. Cela ne veut pas dire qu'il est nul, mais ça veut surtout dire qu'il n'est pas aussi fort qu'il était avant.

Bon jeu.


(ce post sera effacé en temps et lieux, faites-en fi et continuez votre rp)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arendìl Ozentheöl
Narcisse? Ce petit joueur?
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 25/03/2010

MessageSujet: Re: une bien grande ville.   Sam 1 Mai - 13:16

[HRP: Joe-Jack, ça aurait été tout de même bien que tu joues la séparation, quand même: là, ça fait un peu téléportation.]

Arendìl passa les portes de la fière cité d’Umbar avec un panache teinté d’un reste de mal de terre sur la bonne voie de la guérison.
Il fouilla dans une de ses sacoches et en sortit une petite fiole qu’il but d’un trait en réprimant une grimace qui laissait présager du goût délectable du produit.

« Hmmph ! C’est effroyable, comme élixir, mais efficace. »

Il avait ingurgité du Shall’Redeniir : une potion mise au point par les Avarì de son île. En effet, les Elfes sont pratiquement insensibles aux poisons, donc à l’alcool.
Du coup, pour des marins nés assez proche des Hommes, le fait de ne pas pouvoir s’adonner à une bonne beuverie au port laissait un goût amer
Le Shall’Redeniir avait la faculté de saper cette résistance à l’alcool en en décuplant les effets sur l’organisme durant une dizaine d’heures.
Ce produit était, malgré son incroyable effet, peu onéreux et à la portée de n’importe qui. Ses seules difficultés étaient qu’il n’était pas évident à trouver si on ne connaissait pas les fournisseurs et qu’il avait un goût abominable, très amer et terreux.
Certes, certains assassins se dirent que c’était un bon moyen de tuer un Elfe, en le mélangeant à du poison. Peine perdue : le Shall’Redeniir ne fonctionnait qu’avec l’alcool et les Elfes étaient tout de même obligés de boire de bonnes quantités d’alcool fort pour être saouls.

Arendìl se tourna vers Varsha :

« Bien, mon jeune ami, je ne vous propose pas ceci : c’est immonde et cela ne marche que sur les Elfes. Par contre, je vous invite à nous engloutir quelques verres dans une taverne du port : ce sont celle où l’ambiance est la plus… festive. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Varsha
Chieur du clan


Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: une bien grande ville.   Dim 2 Mai - 14:27

Varsha regarda avec curiosité Arendil engloutir le contenu d'une petite fiole. Avant de lui proposer d'aller se cuiter dans une taverne du port. Le jeune variag ignorait que les elfes pouvaient se cuiter, aussi il supposa que le contenu de la fiole "qui ne marchait que sur les elfes" était fait pour ça.

Cela le fit sourire : les elfes, jaloux des beuveries des hommes? Ha!


Les plus festives? Sans blague! C'est toujours là bas que je vais!

En fait, la plupart des tavernes portuaires connaissaient Varsha. Des marins bourré et agressifs face à un variag bourré (ou même sobre en fait) et agressif égale beaucoup de mobilier cassé. Quoique Varsha préférait sauvegarder son salaire : il préférait se battre à mains nues, tandis que le tavernier prenait le décompte des chaises qu'on lui cassait sur les épaules. En cinq ans, il avait ainsi produit une génération de marin qui avait abandonné le combat à armes improvisées de taverne -ainsi qu'une génération d'ébénistes spécialisé dans le mobilier des-dites tavernes...

Se frottant les mains, il repris :


Bon bein je vous laisse choisir où on va! J'aime bien le troll bande pub* personnellement.



*Et oui je réutilise éhontément le nom de taverne que j'avais proposé sur un autre forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une bien grande ville.   

Revenir en haut Aller en bas
 
une bien grande ville.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les grandes villes du monde ..
» Une punition méritée, vraiment? [Jane]
» Doublonville, une grande ville pour de grands objectifs.
» Centrale solaire à Séville !
» MARIE DE LORRAINE ? « Je suis de grande taille, mais j'ai le cou petit. »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur Des Anneaux :: Le GRAND SUD (par delà l'Harondor) :: Nen Umbar-
Sauter vers: