Le Seigneur Des Anneaux

Forum RP ou on joue un personnage du seigneur des anneaux
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la phrase qui se suis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
AuteurMessage
Elenwë -- Thuringwethil
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1290
Localisation : on air - on the chat
Parrain : mouarf
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Sam 10 Nov - 12:58

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment

_________________

/()_()
(='.'=)
(")_(")

Vive les délires power !

Le mensonge n'est qu'un jeu et la traitrise en fait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lankâa
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 414
Age : 23
Localisation : Dans le vent d'est ..
Date d'inscription : 24/09/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Sam 10 Nov - 13:07

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.little-rock.forums-actifs.com
Elenwë -- Thuringwethil
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1290
Localisation : on air - on the chat
Parrain : mouarf
Date d'inscription : 27/09/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Sam 10 Nov - 13:08

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de

_________________

/()_()
(='.'=)
(")_(")

Vive les délires power !

Le mensonge n'est qu'un jeu et la traitrise en fait partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syria
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1906
Age : 24
Localisation : À Cair Andros
Parrain : Sasha
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Sam 10 Nov - 18:23

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisdarkmaterials.iowoi.org/index.htm
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Mer 14 Nov - 9:53

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbarâd
Général des Forces Armées de Minas Tirith
Général des Forces Armées de Minas Tirith
avatar

Nombre de messages : 2469
Age : 24
Localisation : Auprès de Sheehy...
Parrain : Kaërm
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Mer 14 Nov - 11:18

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son...

_________________
DELiRES POWER!! ^^ Trop l'éclate les amis!!
Ca me fait trop marrer, j'adore, j'suis accro!!^^
Le Bonheur!!!
Vive l'APSD et dédicace à Kaka, Elenwë-Kir et Syria!.!.!..!.


/()_()
(='.'=) <== Copiez/collez ce lapin dans votre signature pour
(")_(") l'aider à concrétiser sa domination du monde !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Jeu 15 Nov - 8:41

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbarâd
Général des Forces Armées de Minas Tirith
Général des Forces Armées de Minas Tirith
avatar

Nombre de messages : 2469
Age : 24
Localisation : Auprès de Sheehy...
Parrain : Kaërm
Date d'inscription : 02/05/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Jeu 15 Nov - 13:55

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du...

_________________
DELiRES POWER!! ^^ Trop l'éclate les amis!!
Ca me fait trop marrer, j'adore, j'suis accro!!^^
Le Bonheur!!!
Vive l'APSD et dédicace à Kaka, Elenwë-Kir et Syria!.!.!..!.


/()_()
(='.'=) <== Copiez/collez ce lapin dans votre signature pour
(")_(") l'aider à concrétiser sa domination du monde !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Jeu 15 Nov - 14:31

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaërm
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1708
Age : 25
Localisation : Avec Syria
Parrain : Essaie encore ^^
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Jeu 15 Nov - 15:06

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syria
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1906
Age : 24
Localisation : À Cair Andros
Parrain : Sasha
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Jeu 15 Nov - 19:45

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisdarkmaterials.iowoi.org/index.htm
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Ven 16 Nov - 13:51

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syria
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1906
Age : 24
Localisation : À Cair Andros
Parrain : Sasha
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Sam 17 Nov - 19:47

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisdarkmaterials.iowoi.org/index.htm
Kaërm
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1708
Age : 25
Localisation : Avec Syria
Parrain : Essaie encore ^^
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Sam 17 Nov - 19:49

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syria
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1906
Age : 24
Localisation : À Cair Andros
Parrain : Sasha
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Sam 17 Nov - 20:07

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisdarkmaterials.iowoi.org/index.htm
Kaërm
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1708
Age : 25
Localisation : Avec Syria
Parrain : Essaie encore ^^
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Sam 17 Nov - 20:09

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syria
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1906
Age : 24
Localisation : À Cair Andros
Parrain : Sasha
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Sam 17 Nov - 22:59

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de la torutre qu'elles pourraient infliger à...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisdarkmaterials.iowoi.org/index.htm
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Dim 18 Nov - 7:34

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de la torutre qu'elles pourraient infliger à un malheureux petit hamster qui faisait la roue dans une cage si petite que c'était à peine s'il pouvait se déplacer, l'ayant mis au régime elles décidèrent de reporter leur attention sur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Syria
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1906
Age : 24
Localisation : À Cair Andros
Parrain : Sasha
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Dim 18 Nov - 11:51

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de la torutre qu'elles pourraient infliger à un malheureux petit hamster qui faisait la roue dans une cage si petite que c'était à peine s'il pouvait se déplacer, l'ayant mis au régime elles décidèrent de reporter leur attention sur Edwin et Antoine qui avaient l'air tellement amochées qu'elles décidèrent de...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hisdarkmaterials.iowoi.org/index.htm
Kaërm
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1708
Age : 25
Localisation : Avec Syria
Parrain : Essaie encore ^^
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Lun 19 Nov - 15:25

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de la torutre qu'elles pourraient infliger à un malheureux petit hamster qui faisait la roue dans une cage si petite que c'était à peine s'il pouvait se déplacer, l'ayant mis au régime elles décidèrent de reporter leur attention sur Edwin et Antoine qui avaient l'air tellement amochées qu'elles décidèrent de leur courir après et de....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Lun 19 Nov - 16:36

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de la torutre qu'elles pourraient infliger à un malheureux petit hamster qui faisait la roue dans une cage si petite que c'était à peine s'il pouvait se déplacer, l'ayant mis au régime elles décidèrent de reporter leur attention sur Edwin et Antoine qui avaient l'air tellement amochées qu'elles décidèrent de leur courir après et de les couper en petits morceaux microscopique pour pouvoir faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaërm
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1708
Age : 25
Localisation : Avec Syria
Parrain : Essaie encore ^^
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Mar 20 Nov - 10:43

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de la torutre qu'elles pourraient infliger à un malheureux petit hamster qui faisait la roue dans une cage si petite que c'était à peine s'il pouvait se déplacer, l'ayant mis au régime elles décidèrent de reporter leur attention sur Edwin et Antoine qui avaient l'air tellement amochées qu'elles décidèrent de leur courir après et de les couper en petits morceaux microscopique pour pouvoir faire des apéricubes au délires mais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Mar 20 Nov - 14:00

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de la torutre qu'elles pourraient infliger à un malheureux petit hamster qui faisait la roue dans une cage si petite que c'était à peine s'il pouvait se déplacer, l'ayant mis au régime elles décidèrent de reporter leur attention sur Edwin et Antoine qui avaient l'air tellement amochées qu'elles décidèrent de leur courir après et de les couper en petits morceaux microscopique pour pouvoir faire des apéricubes au délires mais les couteaux coupaient tellement bien qu'elles ont finalement préféré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaërm
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1708
Age : 25
Localisation : Avec Syria
Parrain : Essaie encore ^^
Date d'inscription : 27/04/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Mar 20 Nov - 14:10

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de la torutre qu'elles pourraient infliger à un malheureux petit hamster qui faisait la roue dans une cage si petite que c'était à peine s'il pouvait se déplacer, l'ayant mis au régime elles décidèrent de reporter leur attention sur Edwin et Antoine qui avaient l'air tellement amochées qu'elles décidèrent de leur courir après et de les couper en petits morceaux microscopique pour pouvoir faire des apéricubes au délires mais les couteaux coupaient tellement bien qu'elles ont finalement préféré ne pas les couper mais de leur faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kir-Thelassis
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 1208
Localisation : là où tu veux que je sois
Parrain : moi même
Date d'inscription : 31/08/2007

MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   Mar 20 Nov - 14:12

Par une belle journée d'hiver a 40 degrés, Edwin passait par la fenêtre pour aller voir son copain Antoine qui était en pleine conversation avec un Orang-Outan qui prenait son pied pour une bachette electrique et qui s'en servait pour préparer sa pizza qui le mangea et recracha les os qui tombèrent sur Antoine qui écoutait Minority de Green Day parce qu'il voulait importuner Edwin qui rigola de le voir assomé sous les os de l'ourang-outan qui s'était en allé chez la grand mère des trolls qui aiment Lankâa à la folie et si ils la verraient, ils ne feraient qu'une bouchée de sa chair tendre et gouteuse qui leur faisait néanmoins mal au dents à cause de la dureté du noyau de son interface mondialo-politiquement détachée de la surface errosive du retroviseur de la tangente à la courbe économiquement rétrogradée à cause de la révolte des moules frites qui voulaient une réduction des coups de patates lors des constructions des pyramides de Spoek qui étaient en pleine construction au beau milieu de la forêt en Amazonie ... malheureusement cette pyramide s'écroula sur la tête d'Edwin et d'Antoine et ils furent transporté en l'an 2007 où ils virent Violaine et Elisabeth qui étaient en train de jour aux cartes avec des parts de pizza aux moules frites aux cornichon fourrés a l'escargot de bourgogne tout en parlant de la torutre qu'elles pourraient infliger à un malheureux petit hamster qui faisait la roue dans une cage si petite que c'était à peine s'il pouvait se déplacer, l'ayant mis au régime elles décidèrent de reporter leur attention sur Edwin et Antoine qui avaient l'air tellement amochées qu'elles décidèrent de leur courir après et de les couper en petits morceaux microscopique pour pouvoir faire des apéricubes au délires mais les couteaux coupaient tellement bien qu'elles ont finalement préféré ne pas les couper mais de leur faire une torture qui dure des années et des années pour pouvoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la phrase qui se suis   

Revenir en haut Aller en bas
 
la phrase qui se suis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 13 sur 15Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14, 15  Suivant
 Sujets similaires
-
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Je suis folle. Et toi?
» Je suis démocrate !
» Lindsay River ?« Je suis l'unique créatrice de mes Désirs »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur Des Anneaux :: Général :: Le Grenier « HRP »-
Sauter vers: