Le Seigneur Des Anneaux

Forum RP ou on joue un personnage du seigneur des anneaux
 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la rencontre de Éron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Carok
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Mar 24 Juin - 15:24

Carok regarda Idrahil et il s'inclina devant lui quelque seconde et il lui dit par la suite pour lui dire se que pensait l'Isengard du Royaume du Nord.

Et bien l'Isengard ne vous aime pas vraiment, car si il vous aimerais je serait pas ici a me mettre a votre service, alors non, il ne vous aime pas et je suis d'accord pour vous aider a prendre Ortanc d'assault si ses se que vous vouler faire, car contrairement a certain d'entre vous, je connais les terrain de l'Isengard par-coeur et Sarouman a fait aggrendire sa cité, alors sa seras plus amusant de la prendre.

PUis il regarda Idrahil et Cryldan et il dit.

Sauf votre respect mon seigneur, meme si le seigneur Arthor n'est pas la, j'ai récement aprit que plus personne meme ses allier avait accet a ses cité, ses une des nombreuse loi qui sont en vigueur dans ses cité, si vous tenter d'entrer il vous tuerons sur le champs, les archer qui sont de garde son les archer d'élite de Arthor, les garde d'élite également font des ronde et les soldat d'élite également, alors ses de la mort d'envoyer un espion la-bas, meme sous une uniforme de Lamedon ou Pélargir il ne vous laisserons pas entrer, seul Arthor peut entrer et je dit bien seul Arthor, si vous n'etes pas avec Arthor vous n'entrer pas.

Puis il regarda Idrahil et il dit.

Pour l'Isengard, donner moi assez d'homme et de créature et je fonce vous gagner les terre de l'Isengard sans plus attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idrahil
La mort elle même
La mort elle même
avatar

Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Mer 25 Juin - 16:18

Pour l'isengard je vais y pensé... au pire allé... tien j'vien d'Avoir mon idée..

Cryldan mon fameux petit espion préféré..

Il regarda un de ses capitaine qui arriva tout suite apres puis il continua

Non toi tes mon deuxieme espion préféré va donc rejoindre lame rapide..

Il se retourna vers Cryldan en disant

Arthor semblerait qu'il n'Aime pas la visite, si personne meme pas le peuple du Gondor ne peut rentré dans sa cité, je veux savoir se qu'il y prépare, vas y, si tu te fais prendre j'viendrais te chercher en personne..

Il se retourna vers Carok en continuant

Je ne sais pas le pourquoi que Sarouman ne nous aime pas, mais je serrais intéresser a le savoir... on vas y aller ''de facon calme'' en Isengard voir comment se porte ton ancien maitre...

Hihi vien ici!

Le petit Capitaine qui ressemble a un enfant qui n'arrete pas de dire hihi a chaque phrase qui sort arriva par la suite, IDrahil continua

Arrange toi donc pour que la cité soit intacte a notre retour, si je ne suis pas de retour d'ici une semaine, envoye l'Armé en Isengard.. compris?

Il se retourna vers Carok en continuant

j'imagine que voir Sarouman te plairait... de tout facon ont est suposé etre ensemble.. donc il ne devrait pas y avoir danger de se faire enfermé... au pire allé il n'Y a pas d'argent en Isengard... j'me trompe?

_________________


Seul l'homme capable de maitrisé ce don me faire du mal physiquement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carok
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Mer 25 Juin - 22:39

Carok regarda Idrahil et Cryldan par la suite et il dit en les regardant tout les deux.

Si il prépare quelque chose vous devrez attendre de le voir en action avant de le savoir, car meme si vous envoyer la meilleur armée d'espion la-bas, il seront habattu si il sont repérer, les archer d'élite du Lamedon son les meilleur et il ne rate pas leur cible, tout ceux qui garde la nuit sont les élite du Lamedon et Pélargir, alors sa serait allez a une mort certaine si vous y allez.

Puis il regarda Idrahil et il dit.

Oui, je vais vous suivre en Isengard, mais connaicant certain orc et Uruk de cette cité, il faudrais avoir des hommes avec nous, leur montrer qui est le véritable maitre sur cette terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cryldan
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 256
Localisation : En train de botter les fesses à ArthorXD
Date d'inscription : 05/05/2007

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Jeu 26 Juin - 14:20

Cryldan, bras croisés, n'avait rien dis depuis un bon moment. Les yeux fermés, il s'était simplement contenté d'écouter ce que disait ce pitoyable Carok au sujet de cet imbécile d'Arthor. Il ouvrit sinalement les yeux lorsqu'il entendit la mission que le seigneur Idrahil comptait lui donner, celle de retourner sur les terres d'Arthor.

-Ah quelle joie! Cette truite commencait à me manquer. Je suis certain qu'il sera heureux de me revoir.

Il ne se tourna pas pour faire face à Carok, mais il lui dis:

-J'ignore combien de temps tu as servi dans l'Isengard au moment de ta naissance dans ces pit de boue, mais il y a plusieurs choses que tu dois savoir. De un, je ne craint pas la mort, de deux, Arthor ne pourra jamais m'attrapper, de trois, même si il y parvenait, j'ai déjà subis les pires tortures au cachots de Sauron. Il ne saurait pas rivaliser avec elles, ou sinon je sais, d'après ce que j'ai vu, que les tortures d'Eöl sont encore aussi pire, peut-être un peu plus ou un peu moins. Arrêtes d'essayer de me faire peur avec lui, d'autant plus que ce que tu dis ne fais pas de sens puisque les soldats elfes tirent plus loin, plus justes et plus fort. Il n'y a qu'un seul archer au Gondor qui puisse rivaliser avec de l'élite elfe, et c'est Targrid, aucun autre. Ces archers ne me toucherons pas, d'autant plus que j'ai survécu à une pleine pluie de flèche seulement en les évitant.

Cette fois-ci, il se retourna pour le regarder, bien qu'à contrecoeur tellement le visage de cet idiot l'écoeurait.

-Je suis assassin entrainé depuis toujours avec les techniques des deux camps, puisque je suis l'ancien élève de l'un des chevalier demi-elfe. Crois-moi, j'ai déjà vue bien pire et j'ai plus d'un tour dans mon sac. Des tours que tu n'oserait même pas imaginer. Si tu croies me faire peur avec tes fichues menaces au sujet d'Arthor, réfléchis à ceci. J'ai une couverture de la part d'Idrahil, et je sais comment m'en procurer une autre. Crois-moi, il ne m'aura pas longtemps dans ses cachots si par miracle, il parvient à m'attrapper.

Puis cette fois-ci, s'addressant au seigneur Idrahil, il lui dis:

-Isengard est faible. Leurs armées se sont dispercés pour se rendre en Arnor et l'autre pour déffendre contre une offensive de la part d'Aragorn. Ils ne devraient pas repré.senter une grande menace, si ce n'est que leur chef est magicien, une race que Carok ne semble pas repecter bien qu'elle pourrait le faire cuir en l'espace de quelques secondes.

Avant de partir pour sa mission, il lui dis une dernière fois:

-Si Arthor ne laisse pas passer les gens qui ne sont pas de son camp, il doit drôlement se sentir seul. Personne ne l'aime dans le bien et je ne suis pas surpris pour les gens du mal. Il est peut-être con mais pas à ce point là, j'en convient. D'autant plus que si il ne laisse passer ni ses alliés, il aura bien du mal à se déffendre lorsque la tempête frappera.

Puis il s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
partie
Mary Poppins de Barad'Dûr


Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Dim 6 Juil - 21:41



Dans la sombre et froide cité du seigneur du nord, comme il aimait à se faire appeler, un vol de Crébains, futés corbeaux au service de Morgoth, arrivèrent dans une pagaille qui, pour nul autre qu’eux, semblait désorganisée.

Par une fine fente, meurtrière servant à la défense, ils entrèrent dans le bâtiment principal; semant sur leur chemin une légère confusion et dont quelques uns en pâtirent assommés par des gardes zélées qui, étonnés, regardèrent leur prise au ramage noir et luisant qui les insultait en Noir Parler.

La nuée fonçait vers un but : Idrahil.

Et ce fut dans des coassements lugubres et chamailleurs que les volatiles s’engouffrèrent dans la vaste salle contenant le trône.
Dans une confusion de plumes noires, les 50 créatures volantes (en comptant les retardataires) se posèrent sur les parapets, les pitons, les poutres et toutes surface surélevées, en oubliant d’arroser copieusement de fientes celui qui essaierai de les en déloger.

L’un deux, reprit son envol, et se posa devant le Seigneur des lieux.
Il le regarda de côté, d’un œil rouge et interrogatif, puis, lâcha sur la table des cartes le rouleau de bois qu’il tenait dans son bec.


Sa mission faite, le Crébain se renvola pour rejoindre ses frères qui se réchauffaient du froid climat de ses latitudes en profitant de la chaleur des locaux.

Si on ouvrait le rouleau de bois, il contenait un parchemin, rédigé d'une main fémine avec une typographie propre et soignée, disant :





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouvel-age.frbb.net/portal.htm
Idrahil
La mort elle même
La mort elle même
avatar

Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Lun 7 Juil - 14:12

Idrahil écouta Carok parlé... en disant

Je ne crois pas que Arthor peut pensé a planifier quelque chose de grand.. mais bon... dépechez vous Cryldan, je tien a avoir des nouvelles de se qu'il prépare...

Suite aux paroles qui venait de prononcé il se retourna vers des soldats qui venait d'arrivé... suivit de corbeaux... plus des crébains... génial... qu'elle était leur raison de venir ici encore...?... un morceau de papier apparu par la suite, en fait le crébain venait de lui largé sa marchandise... il regarda la feuille quelque instant, la lut de haut en bas en marmonant

Waaa! voila quelque jours quond ne se voit pas, et deja elle m'envoye promener... toujours aussi aimable cet Ecarlate..

Il regarda Carok par la suite en disant

Finalement nous rendrons visite en Isengard une autre fois, pour l'instant prend tes hommes et reprend Umbar, si tu échou, tu auras les conséquances de ton acte envers le Royaume du nord... si tu remporte la ville.. tu serras récompensé comme il se doit..

Le Seigneur du nord se releva par la suite.. en regardant une fenetre la neige qui tombait... il avait prit la lettre avec lui.. la lut a nouveau en marmonant

Et d'ou elle tire sont information au sujet d'Anya.. je suis parfaitement consiant qu'elle est morte... Nécrophilie...tsk... au moin je n'essaye pas de faire le fouet de Sauron moi...

Sont Fameux Capitaine qui n'arrête pas de dire Hihi a chaque phrase qu'il sort apparu par la suite en demandant


Il y a un problème..hihi.. mon seigneur?...hihi?..

Idrahil se retourna en disant

Oh...si.... il y a un problème... mais en faite il n'est pas si majeur que ça.. fait quérir le forgeron, je tien a ravoir une lame.. je vien de laisser mon indice au peuple de la terre du milieu entre les mains d'une gamine qui ne sait pas encore utilisé de la bonté de mon arme...héhé.. temps qu'elle n'arrive pas entre les mains d'Imrahil..Cirion..Targon.. ou Kerwin..bref un membre de ma famille.. qui sont encore dans le Gondor.. je suis correcte..

Le général parti par la suite... Idrahil regarda de ces yeux jaune le desert nordique... et reprit a voix haute

Et dite lui que je tien a avoir une nouvelle armure!

_________________


Seul l'homme capable de maitrisé ce don me faire du mal physiquement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carok
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 17/03/2007

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Mar 8 Juil - 8:40

Carok regarda son nouveau maitre et il lui fit un signe de tete quand il lui dit de prendre ses hommes et de partir reprendre Umbar et il lui dit par la suite.

Tres bien, nous partirons de se pas a Umbar, il tomberons facilement, je le sens.

Puis il alla vers la salle d'arme et il prit une armure, une épée, une dague, puis il se dirigea vers ses homme a la porte de la cité et il partirent a la marche vers Umbar, il étais au nombre de 15 000 hommes, mais également des Uruk se trouvais dans les rang de cette armée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
partie
Mary Poppins de Barad'Dûr


Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Ven 11 Juil - 9:24



Alors qu’Idrahil était près de la fenêtre, un Crébain vint s’accrocher à celle-ci.

Jadis, les Crébains avaient vaguement entendu parler de gravité, et ils décidèrent de la combattre avec véhémence grâce à leurs puissante pattes. Aussi, le Crébain, dont il était question, s’accrochait au montant verticale de la fenêtre avec ses serres, pour demander :

    (Noir Parler:)« Craaa ? Retour message ? Craa »

Certes, si personne ne parlait le Noir Parler, seule langue que les oiseaux de jais connaissaient, sa phrase -demandant si il devait emporter une réponse- resterait un mystère total.

Il pencha un œil rubis sur le Seigneur des lieux, attendant naïvement une réaction en se donnant des airs d’oiseau exotique tel que le perroquet


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouvel-age.frbb.net/portal.htm
Idrahil
La mort elle même
La mort elle même
avatar

Nombre de messages : 281
Date d'inscription : 06/05/2007

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Lun 14 Juil - 19:17

Idrahil resta percher non loin de la fenêtre pendant que le Forgeron arrivait part derriere..

Génial! mais prochaine fois, faite donc plus vite quand je demande a vous voir!

Le forgeron et Hihi Alias Yidrahil () se regarda avant que Idrahil ne reprend...

Je tien a avoir une armure noir.. Targon se trouve a être mon rival depuis maintenent...20 ans.. si c'est pas plus.. du moin depuis la mort d'Adrahil.. a présent, je tien a pouvoir lui tenir tête.. faite moi forgé une armure en pierre noir, il tiendra pas longtemps contre moi! d'autre en plus que je dois absolument récupéré cet épée, avant qu'elle ne tombe entre les mains de l'élu..

A la suite de ses paroles un crébain était de retour... en parlé noir...une langue que Idrahil n'était pas encore le meilleur(Je sais pas si je suis suposé d'avoir le droit Razz).. mais il se doutait fortement de se que l'oiseau attendait... il prit un vieu morceau de tissu pour y faire écrire Yidrahil

"Dame écarlate, nous avons un contre temps qui risquerait de nous retardé, je viendrai a Cair Andros, mais dans un petit moment, le temps que mon forgeron finit le travail que je vien de lui demandé''

Il enroula le papier autour de la patte du crébain qui l'Avait mordu juste cas temps qu'il mange une claque d'ou la raison pourquoi il avait de la misaire a attérir

_________________


Seul l'homme capable de maitrisé ce don me faire du mal physiquement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
partie
Mary Poppins de Barad'Dûr


Nombre de messages : 750
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   Mer 16 Juil - 20:51



Tandis qu’à la frontière du Gondor et de Ithilien, Yrris matait les fesses du petit neveu; dans sa forteresse nordique, Idrahil tentait un dressage de Crébain à coup de baffes dans le bec… ce qui n’était pas pour plaire à l’animal.


Consigne n°174 du parfait serviteur de Morgoth : Ne jamais frapper un Crébain.

A l’instar des sales bestioles caractérielles –ou d’Ecarlate, comme dirait Dwar- les noirs oiseaux espions étaient d’une susceptibilité effrayante, même pour ceux qui connaissait intimement Mortifillius qui se classait dans le top 5 des susceptibles, juste en dessous d’Ecarlate et d’Uvatha qui étaient ex æquo.
On est pas Variag, même d'adoption, pour rien et la rousse était une farouche concurrente d’Uvatha au statut de mec-a-qui-faut-bien-causer-car-il-crise-facilement bien que dans son cas se soit nana-a-qui-faut-bien-causer-car-elle-fait-criser-les-autres-facilement.

Mais, revenons sur les Crébains.
L’animal, à demi-assommé, secoua de la tête, avant de s’envoler ,bancalement, rejoindre ses comparses sur une poutre.
Ils se peletonérent quelques instants les uns contre les autres et semblèrent comploter en regardant régulièrement vers le Baffeur Fou.

L’attaque fut subite et synchronisée, alors que certains Crébains entonnèrent dans des séries de croissements La Charge Des Walkyries , d’autres fondirent sur le seigneur des lieux pour lui décharger dans une attaque arienne, digne des Zéros fondant sur Pearl Harbor, leurs missiles aériens… et surtout olfactifs.

Ploc ploc ploc ploc ploc ..... ploc

Fut le son des fientes d'oiseaux atterrissant dans la zone occupée par Idrahil qui maintenant possédait un camouflage façon remake des 101 Dalmatiens à lui tout seul !
Car les sales bêtes, après des millénaires de savoir faire transmit de génération en génération, savaient viser juste !!

Ploc
Y'a toujours un retardatère qui fait du zèle ou qui cherche à couvrir la dernière partie épargnée...

Décidément, fallait pas frapper les Crébains, car quand Crébain pas content, Crébain faire toujours ainsi.

Dans des ricanements croassant, les Crébains d’Ecarlate ( ce qui explique pas mal de chose car telle maîtresse, tels oiseaux) s’enfuirent par la fenêtre pour échapper à l’ire du seigneur des lieux qui à présent était bon pour prendre un bain.
Les oiseaux filérent dans le ciel s'abriter au dessus de la couche nuagueuse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nouvel-age.frbb.net/portal.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la rencontre de Éron   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la rencontre de Éron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur Des Anneaux :: Général :: La Bibliothèque « RP »-
Sauter vers: